ActuMalade
30 octobre 2020

partagez

La vente d’autotests à nouveau autorisée

La vente d'autotests qui détectent les anticorps contre le coronavirus est à nouveau autorisée. Ils avaient été temporairement interdits parce qu'il n'y avait pas de tests conformes disponibles. L’Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé (AFMPS) met en garde contre d'éventuelles interprétations erronées. 

En quoi consistent les autotests détectant les anticorps ?

Il s’agit de tests qui détectent les anticorps au coronavirus sans qu'une intervention d'un médecin ou d'un autre prestataire de soins ne soit nécessaire. C’est vous qui effectuez le test à l’aide d’une goutte de sang prélevée par une piqûre au doigt et qui lisez vous-même le résultat. Les autotests indiquent seulement la présence d'anticorps, mais ne vous disent pas si vous avez le Covid-19, si vous l'avez eu ou si vous êtes immunisé. Ils sont moins fiables que les tests effectués en laboratoire.

L'AFMPS met en garde contre une mauvaise interprétation des résultats. Elle pourrait provoquer un faux sentiment de sécurité ou une anxiété inutile.

Votre résultat est positif ? 

Des anticorps contre le coronavirus ont été détectés. Il peut toutefois s'agir d'un faux positif, par exemple si vous avez des anticorps contre un autre virus respiratoire qui appartient au même groupe de virus. D'autres facteurs présents dans le sang peuvent également provoquer un faux positif. 

Un test positif reste néanmoins un signal important. Contactez votre médecin généraliste pour faire confirmer le résultat du test. Un résultat positif ne vous donnera en aucun cas la certitude que vous êtes ou serez immunisé et que vous ne pouvez donc pas (plus) être infecté.

Vous souffrez également des symptômes d’un rhume ? Restez chez vous pendant au moins sept jours et ayez le moins de contacts possibles avec les autres, y compris les personnes qui habitent sous votre toit. Utilisez des mouchoirs en papier que vous jetez immédiatement, éternuez et toussez à l'intérieur de votre coude. Lavez-vous les mains régulièrement et portez un masque buccal. Vos symptômes s'aggravent (difficulté à respirer, forte fièvre...) ? Appelez votre médecin immédiatement. 

Votre résultat est négatif ?

Aucun anticorps contre le coronavirus n’a été détecté. Dans certains cas, il peut s'agir d'un faux négatif. C’est-à-dire que des anticorps sont bien présents, mais leur quantité est trop faible pour que le test les détecte. Cela peut arriver si vous avez été infecté trop récemment (il y a moins de deux semaines) ou si votre corps produit peu d'anticorps. De plus, certains anticorps ne restent dans l'organisme que quelques mois. 

Un test négatif ne garantit pas que vous n'avez pas ou n'avez pas eu le Covid-19.

Vous souffrez également  des symptômes d’un rhume ? Contactez votre médecin généraliste pour savoir si un autre test est nécessaire. Restez chez vous autant que possible et ayez le moins de contacts possibles avec les autres, y compris les personnes qui habitent sous votre toit. Utilisez des mouchoirs en papier que vous jetez immédiatement, éternuez et toussez à l'intérieur de votre coude. Lavez-vous les mains régulièrement et portez un masque buccal. Vos symptômes s'aggravent (difficulté à respirer, forte fièvre...) ? Appelez votre médecin immédiatement.

Plus d’infos

Visitez le site de l'AFMPS.

Questions et réponses sur les autotests.

 

Autres articles

05 janvier 2021

1 personne en incapacité de travail sur 4 souffre d'un trouble psychosocial

Comme le montre la dernière étude des Mutualités Libres, 1 diagnostic principal sur 4 au début de l’incapacité de travail concerne un trouble psychosocial. Les mêmes résultats révèlent également que ce sont principalement les femmes employées qui se retrouvent en incapacité de travail pour cause de burn-out, de dépression ou de troubles anxieux.
04 janvier 2021

Quand les indemnités sont-elles payées ?

Si votre incapacité de travail est reconnue,vos revenus professionnels perdus sont remplacés par des indemnités d'incapacité de travail payées par la mutualité. Ceci vaut aussi pendant la période de congé de maternité. Si votre incapacité de travail dure plus d'1 an, vous passerez au statut d'invalide et percevrez des indemnités d'invalidité.