ActuMalade
01 septembre 2017

partagez

Indemnités plus élevées en cas de maladie professionnelle ou d’accident du travail

A partir du 1er septembre 2017, les indemnités minimales en cas de maladie professionnelle ou d’accident du travail augmentent. La Ministre de la Santé publique Maggie De Block libère plus de 5 millions d'euros à cet effet. "Cette adaptation est très importante pour les citoyens qui bénéficient des indemnités les plus basses. Elle leur offre un soutien supplémentaire et accroît leur pouvoir d’achat."

Quels pourcentages ?

Les indemnités les plus basses octroyées en raison d’une maladie professionnelle ou d’un accident du travail augmentent de 1,7 %. Pour les personnes qui ont reçu leur première indemnité en 2011 et 2012, cette hausse s’élève à 2 %. Ces mesures entrent en vigueur le 1er septembre 2017 pour les accidents du travail et les maladies professionnelles constatés pendant l’année 2011 et le 1er janvier 2018 pour celles et ceux constatés en 2012.

Autres mesures

Par ailleurs, le gouvernement fédéral a également pris les mesures suivantes dans le cadre des accords sociaux 2017-2018.

  • A partir du 1er septembre 2017, la prime d’adoption augmente de 1,7 % pour les indépendants qui adoptent un enfant.
  • A partir du 1er septembre 2017 également, les pensions d'invalidité des ouvriers mineurs augmentent de 1,7 %.
  • Les plafonds salariaux qui serviront de base à partir du 1er janvier 2018 pour le calcul des indemnités d’accident du travail pour les travailleurs augmentent de 0,8 %.

Plus d'infos

Consultez le site de la Ministre de la Santé publique Maggie De Block.

 

Autres articles

28 mars 2020

Un code pour aller chercher vos médicaments

On n’est jamais trop prudent face au coronavirus. C'est pourquoi les prestataires de soins de santé organisent des consultations téléphoniques. Mais que faire si vous avez besoin d'une ordonnance ? Pour prévenir la propagation du virus, votre médecin vous donnera le code de la prescription.
27 mars 2020

Coronavirus : ne faites pas de réserve inutile de médicaments

De nombreuses personnes se sont précipitées dans les pharmacies pour acheter des médicaments en vente libre en grande quantité. Pour l’instant, les stocks chez les grossistes sont encore suffisants, mais l’AFMPS appelle néanmoins les citoyens à ne pas constituer de réserves inutiles afin de ne pas provoquer de pénurie.
26 mars 2020

Coronavirus : préférez le paracétamol !

Vous avez des symptômes qui peuvent indiquer une infection liée au coronavirus, comme de la fièvre, des maux de gorge ou des symptômes grippaux ? Alors le paracétamol reste le premier choix !