Hospitalia Continuité : votre filet de sécurité si l’assurance hospitalisation de votre travail prend fin

Une opération, un accouchement, une hospitalisation en cas de maladie … Le risque que vous et les vôtres soyez confrontés à une hospitalisation ne doit pas être sous-estimé. Les frais grimpent très vite, ce qui fait qu’une assurance hospitalisation ne constitue pas un luxe superflu. Nous sommes nombreux à bénéficier de cet avantage par l’intermédiaire de notre travail. Et cet avantage est tout aussi intéressant pour votre partenaire et/ou vos enfants. Mais qu’arrivera-t-il si l’assurance hospitalisation de votre employeur prend fin, par ex. en cas de perte d’emploi ou de départ à la pension ?
Hospitalia Continuité :  votre filet de sécurité si l’assurance hospitalisation de votre travail prend fin

Déjà entendu parler de la Loi Verwilghen ?

La Loi Verwilghen existe (depuis 2007) pour offrir une certaine protection, en ce sens qu’elle prévoit qu’un salarié a le droit de continuer à titre individuel un contrat, s’il vient à perdre, pour quelque raison que ce soit, son assurance hospitalisation collective.
 
Ça, c’est la théorie, mais ce n’est pas toujours aussi évident. Si, par exemple, vous prenez votre pension à 65 ans, et que vous décidiez de conserver à titre individuel l’assurance hospitalisation de votre employeur, vous risquez de devoir payer des primes très élevées ... Pour l’éviter, la Mutualité Partena propose une ‘assurance différée’ avantageuse : Hospitalia Continuité. Vous avez la certitude de ne plus devoir compléter de questionnaire médical quand vous prendrez votre pension. Mieux encore : votre cotisation mensuelle sera la même que celle de quelqu’un qui aurait été affilié toute sa vie à Hospitalia Plus. Aucun supplément de cotisation lié à l’âge ne vous sera réclamé, ce qui vous permettra de régler des cotisations très modestes. Hospitalia Continuité vous apporte en outre d’autres avantages.

Et les enfants ?

Vos enfants peuvent bénéficier de l’assurance hospitalisation de votre employeur jusqu’à leurs 25 ans. A condition d’avoir droit aux allocations familiales. Ensuite, la Mutualité Partena leur offre la possibilité de s’assurer personnellement, sans formalités ni questionnaires médicaux, ni stage d’attente. 

Il est donc toujours intéressant d’inscrire vos enfants aussi tôt que possible à Hospitalia Continuité. Vous pouvez ensuite passer sans restrictions à Hospitalia ou à Hospitalia Plus. Si votre enfant devait malheureusement être atteint plus tard d’une maladie grave, nous nous baserons systématiquement sur le questionnaire médical, complété à l’époque pour Hospitalia Continuité. Un questionnaire plus que vraisemblablement vierge, et donc une assurance avantageuse”, précise Gert Hosselaer, management expert sales auprès de la Mutualité Partena.

Conclusion - un petit truc qui rapporte en guise d’illustration.

Imaginons que vous disposiez d’une assurance hospitalisation auprès de votre employeur. A 40 ans, vous décidez de prendre une assurance différée (Hospitalia Continuité), et vous pourrez, à 65 ans conclure un contrat individuel (Hospitalia ou Hospitalia Plus), qui grâce à votre assurance différée, sera 40% moins cher. Plus tôt vous souscrivez l’assurance différée, et moins élevée sera votre future cotisation pour votre assurance hospitalisation individuelle.

Une assurance hospitalisation vous protège des frais élevés en cas d’opération, d’accouchement, ou d’hospitalisation. En tant que mutualité libre et experts des soins de santé, notre objectif n’est pas de réaliser des profits, mais de proposer une protection à un prix avantageux. En savoir davantage sur nos services ? Posez votre question grâce à notre formulaire de contact. Nos collaborateurs seront heureux de vous aider.

Autres articles

Hospitalia Continuité : votre filet de sécurité si l’assurance hospitalisation de votre travail prend fin

Une opération, un accouchement, une hospitalisation en cas de maladie … Le risque que vous et les vôtres soyez confrontés à une hospitalisation ne doit pas être sous-estimé. Les frais grimpent très vite, ce qui fait qu’une assurance hospitalisation ne constitue pas un luxe superflu. Nous sommes nombreux à bénéficier de cet avantage par l’intermédiaire de notre travail. Et cet avantage est tout aussi intéressant pour votre partenaire et/ou vos enfants. Mais qu’arrivera-t-il si l’assurance hospitalisation de votre employeur prend fin, par ex. en cas de perte d’emploi ou de départ à la pension ?