ActuMalade
21 mai 2018

partagez

Guérison plus rapide sans pyjama

Un patient qui ne reste pas en pyjama oublie plus vite qu’il est malade et sort aussi plus rapidement du lit. C’est pourquoi les hôpitaux universitaires de Bruxelles et Louvain stimulent dorénavant leurs patients à abandonner leur pyjama. 

"Je suis en pyjama. Je dois rester au lit"

Laissez les patients alités troquer le plus rapidement possible leur pyjama pour leurs vêtements habituels.
Professeur Jane Cummings du service de santé britannique National Health Service
Un conseil déjà mis en pratique par l’UZ Brussel et l’UZ Leuven. "Nous remarquons que les patients portant leurs propres vêtements seront plus rapidement disposés à traîner dans le couloir que ceux en pyjama. Et le fait qu’ils se baladent est souvent une bonne chose, certainement pour les patients plus âgés. Leur fonctionnalité, force musculaire et condition régressent rapidement s’ils restent alités trop longtemps", explique Paul Giepmans de l’UZ Leuven. 

Contact avec d’autres patients

Quitter le lit plus vite n’offre pas seulement un avantage physique. Le contact avec d’autres patients est également très important.

Les personnes mobiles peuvent au moins faire un brin de causette dans le couloir avec d’autres personnes. Ce comportement combat la solitude et donc son impact négatif sur la santé. Les faire quitter le lit plus rapidement est donc une bonne idée.
Psychologue social Alain Van Hiel.

Autres articles

04 janvier 2021

Quand les indemnités sont-elles payées ?

Si votre incapacité de travail est reconnue,vos revenus professionnels perdus sont remplacés par des indemnités d'incapacité de travail payées par la mutualité. Ceci vaut aussi pendant la période de congé de maternité. Si votre incapacité de travail dure plus d'1 an, vous passerez au statut d'invalide et percevrez des indemnités d'invalidité.
10 décembre 2020

Consultez vos données de santé en ligne

Saviez-vous que sur le site www.masante.be, vous disposez d'un aperçu en ligne de différentes données concernant votre santé ? Ce portail de santé en ligne est également appelé 'Personal Health Viewer'. 
10 décembre 2020

1 personne en incapacité de travail sur 4 souffre d'un trouble psychosocial

Comme le montre la dernière étude des Mutualités Libres, 1 diagnostic principal sur 4 au début de l’incapacité de travail concerne un trouble psychosocial. Les mêmes résultats révèlent également que ce sont principalement les femmes employées qui se retrouvent en incapacité de travail pour cause de burn-out, de dépression ou de troubles anxieux.