ActuMalade
24 avril 2016

partagez

Un membre de la famille malade… tout le monde malade ?

Age, poids, gènes,... tous ces facteurs influencent notre système immunitaire. Le facteur le plus important semble être le fait d'avoir des enfants. Les membres de la famille sont protégés contre les mêmes maladies mais risquent aussi d'attraper les mêmes.

Nos systèmes immunitaires s'influencent les uns les autres

Votre système immunitaire vous protège de nombreuses maladies. Mais desquelles exactement ? Cela varie d'une personne à l'autre. Une équipe de recherche de l’Université catholique de Louvain (KU Leuven) et de l'Institut flamand de biotechnologie (VIB) vient de révéler que les systèmes immunitaires des uns et des autres s'influencent mutuellement. Les personnes qui habitent ensemble ont dès lors des systèmes immunitaires qui se ressemblent très fort. Nous sommes ainsi protégés des mêmes maladies mais plus fragiles face à d'autres. 

Les enfants, le facteur le plus important

Elever ensemble un enfant renforce cet effet. L'enfant a même une plus grande influence sur le système immunitaire que d'autres facteurs tels que l'âge, le sexe, le tempérament ou le poids. Lorsque des parents élèvent ensemble un enfant, ils échangent évidemment des bactéries et des virus par le biais de cet enfant.

Article tags:

Autres articles

07 août 2020

Des actions coordonnées & en équipe pour lutter contre le Covid-19

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19, le tracing des contacts est à nouveau sous le feu des projecteurs. Il a été dit qu’au niveau flamand les mutualités auraient ralenti les initiatives locales visant à améliorer le tracing des contacts en cas d'infection au coronavirus. Ceci aurait été fait afin de favoriser leurs propres activités. C’est pourtant le contraire. En effet, nous croyons fermement à la force complémentaire des actions locales.
16 juillet 2020

Dépistage, consultations, vaccination… reprenez les bonnes habitudes !

Pendant la crise du coronavirus, de nombreux soins médicaux ont été reportés à plus tard. Priorité aux patients sévèrement atteints par la maladie. Maintenant que la crise est, nous l’espérons, derrière nous, il est temps de reprendre sa santé en mains et faire le point sur les bilans médicaux et dépistages à programmer cet été.