Actu Malade
28 mai 2020

partagez

Des prestataires de soins ne peuvent pas facturer un supplément corona

Le coronavirus a provoqué la mise ne place de mesure extraordinaires pour tout le monde. Les prestataires de soins aussi ont besoin de plus d’équipements de protection que d'habitude. La Ministre de la Santé publique Maggie De Block vient d’annoncer une intervention financière pour les prestataires de soins de santé. L'objectif est de ne pas faire supporter ces frais au patient.

Aucun prestataire de soins n’est autorisé à facturer un "supplément corona" à son patient. Cette nouvelle mesure s'applique aux prestataires de soins de santé conventionnés ou non. Cette décision n'a pas d'impact concret pour vous en tant que patient. Mais elle vous garantira que votre prestataire de soins ne vous facture pas ces frais supplémentaires.

L'interdiction prend effet rétroactivement à partir du 4 mai. Si on vous a facturé un supplément corona depuis le 4 mai, vous pouvez contacter directement votre prestataire de soins afin de demander un remboursement. En cas de problème, vous pouvez contacter le service Défense des membres de votre mutualité.

Dès qu’il sera prêt, le régime d'indemnisation des prestataires entrera aussi en vigueur rétroactivement à partir du 4 mai.

Article tags:

Autres articles

17 avril 2021

Campagne en faveur de la santé mentale des aînés

La crise du coronavirus nous rappelle chaque jour à quel point notre bien-être mental est important. C’est vrai aussi pour les personnes âgées, pour celles qui résident en maison de repos et de soins, mais également pour les personnes de plus de 65 ans actives et en bonne santé.
16 avril 2021

Les soins digitaux ont le vent en poupe

Grâce à la Covid-19, la digitalisation des soins de santé bénéficie d’un soutien plus large. Il suffit de penser aux consultations à distance et au suivi digital des patients. La marge de croissance du secteur reste pourtant encore énorme en Belgique. E-Health Valley prévoit d’ailleurs 20 millions d'euros pour soutenir les solutions digitales innovantes.