ActuMalade
06 septembre 2018

partagez

De plus en plus de personnes allergiques

Le nombre de personnes souffrant d'allergies continue d'augmenter à chaque génération. En l'espace de 12 ans, le nombre de médicaments remboursés contre les allergies a presque doublé, selon les chiffres de l'INAMI cités par le quotidien De Morgen.

Jusqu'à 40 % de la population

De 108 millions de doses quotidiennes en 2005 à 204 millions en 2017 : le nombre de médicaments remboursés contre les allergies a pratiquement doublé en 12 ans. Les chiffres de la pharmacie en ligne Viata montrent également que la vente des médicaments non remboursés contre les allergies (comprimés, gouttes ophtalmiques, sprays nasaux) a augmenté de 30 % par an au cours des 3 dernières années. Le professeur Philippe Gevaert de l'UZ Gent s'attend à ce que le nombre de personnes allergiques dans notre pays atteigne environ 40 % de la population.

"Exposez vos enfants aux allergènes"

A quoi cette augmentation est-elle due ? Nous vivons de plus en plus proprement, et de ce fait, nous avons moins d'infections et plus d'allergies. Le professeur Philippe Gevaert préconise d'exposer davantage les enfants aux allergènes. "Laissez les enfants se salir, mettez-les en contact avec des animaux domestiques et donnez-leur du lait de vache frais. Les parents qui souffrent eux-mêmes d'allergies ont tendance à surprotéger leurs enfants. Ils leur donnent du lait hypoallergénique, évitent les noix,... Ils ont tout faux ! Justement, il faut donner ce genre de choses aux enfants qui ne sont pas allergiques."

Plus d’infos

Découvrez notre brochure Votre enfant est allergique. Mais à quoi ?

Article tags:

Autres articles

24 novembre 2020

Antibiotiques : utilisez-les à bon escient

La Belgique est l'un des pays d'Europe où la consommation d’antibiotiques est la plus élevée. Ceux-ci sont nécessaires, mais leur utilisation excessive entraîne l'émergence de bactéries multirésistantes dangereuses. 
05 novembre 2020

Vaccin contre la grippe : priorité aux personnes les plus vulnérables

Le vaccin contre la grippe devait être délivré en deux étapes cette année. Au cours de la première phase, la priorité a été donnée, entre autres, aux groupes à risque et aux personnes travaillant dans le secteur de la santé. Il a été décidé que la deuxième phase, qui s'adressait au reste de la population et devait commencer le 15 novembre, serait annulée.