Actu Malade
13 mars 2020

partagez

Votre courrier destiné à Partena de préférence avec un timbre Prior

A compter du 1er mars 2020, le mode de fonctionnement de bpost est adapté, en ce sens que les envois non Prior ne sont plus livrés que 2 fois par semaine. Si vous êtes en incapacité de travail et que vous devez nous adresser un certificat médical, tenez en compte, et collez un timbre Prior sur votre enveloppe.
Votre courrier destiné à Partena de préférence avec un timbre Prior

En quoi consiste ce nouveau mode de fonctionnement de bpost ? 

Si vous nous adressez un courrier revêtu d’un timbre non Prior, sa livraison peut prendre jusqu’à 4 jours. Si vous utilisez un timbre Prior ou si vous l’envoyez par recommandé, il sera livré le lendemain. 

Des délais stricts

Certains documents doivent parvenir à la mutualité dans un délai strict. C’est notamment le cas de la déclaration d’incapacité de travail, que vous transmettrez avec un timbre Prior. Si votre déclaration d’incapacité de travail nous parvient tardivement, le montant de vos indemnités sera diminué de 10%. 

Attention ! Vous devez toujours adresser votre déclaration d’incapacité de travail par courrier à la mutualité. Le médecin conseil doit recevoir le document original. Les photocopies, fax ou e-mails ne sont pas valables.

Des solutions numériques

La Mutualité Partena vous propose déjà des solutions numériques pour nous transmettre rapidement des documents en toute sécurité. 
  • Grâce à Digiconnect, vous pouvez nous adresser en toute sécurité un e-mail recommandé pour à peine 0,97 euro. Vous devriez payer au moins 5 euros pour la version papier.
  • Vous pouvez demander vous-même le remboursement d’un avantage Partena sur MonPartena et grâce à l’appli Partena.
  • Vous pouvez poser une question grâce au formulaire de contact disponible sur notre site, et y joindre des documents.
 

Autres articles

23 septembre 2021

Des soins ont été reportés pendant la Covid-19

L'impact de la pandémie pourrait dépasser de loin le bilan direct déjà dramatique. La Covid-19 a en effet eu un impact significatif sur nos soins de santé. C'est ce qui ressort de la nouvelle étude des Mutualités Libres, basée sur les données de remboursements de prestations de soins de santé et d’utilisation de médicaments des personnes souffrant de pathologie chronique.