ActuMalade
25 janvier 2019

partagez

Comment traiter correctement l’asthme et la BPCO ?

Vous souffrez d'asthme ou de BPCO... Savez-vous comment vous soigner ? L’INAMI et Test-Achats vous proposent deux nouveaux dépliants et brochures qui expliquent de manière claire et concise ce que sont exactement ces maladies respiratoires et pulmonaires, et comment les traiter correctement.

Des symptômes sous contrôle

Ni l'asthme ni la BPCO ne peuvent être guéris, mais il est possible d’en contrôler les symptômes. A cet égard, il est essentiel que les patients utilisent correctement leurs médicaments. Grâce aux dépliants et brochures de l'INAMI, ils peuvent en savoir plus sur les médicaments à prendre contre l'asthme et la BPCO, et surtout sur la façon de les prendre correctement. Il est très important de ne pas sauter de prise et de bien connaître le fonctionnement de l’inhalateur.

Au-delà des médicaments...

Les médicaments sont donc importants si vous souffrez d’asthme et de BPCO, mais un bon traitement contient bien plus que cela. En effet, l’efficacité de vos médicaments dépend également d’autres éléments auxquels vous devez veiller : arrêter de fumer, continuer à bouger, éviter la dénutrition et les stimuli... Vous deviendrez incollable à ce sujet en lisant les brochures et dépliants de l'INAMI et Test-Achats.

Plus d’infos ?

Découvrez les brochures sur l’asthme et la BPCO

Autres articles

17 décembre 2019

Près d'1 jeune enfant sur 4 prend au moins 1 médicament contre l'asthme

Près d’un quart des enfants de 2 à 6 ans prend au moins 1 médicament contre l'asthme. Heureusement, chez les enfants et les adolescents âgés de 7 à 18 ans, ce nombre passe à un peu moins de 1 sur 10. Les Mutualités Libres demandent qu'une plus grande attention soit accordée à la prévention des maladies respiratoires.
06 décembre 2019

Comment mieux impliquer les patients dans la recherche scientifique ?

En tant que patient, vous possédez quelque chose d'essentiel : la connaissance de votre maladie. Cette expérience est toutefois encore trop peu exploitée par les institutions de recherche. C’est pourquoi le Centre fédéral d’Expertise des soins de santé (KCE) a formulé 18 prises de position afin de renforcer et d'améliorer l’implication des patients dans ses études.