ActuMalade
27 avril 2017

partagez

Comment obtenir plus de chirurgie de jour ?

Rentrer chez soi le jour-même de l'intervention... Cela permet d’augmenter votre confort en tant que patient et le rapport coût-efficacité est également meilleur que pour un séjour hospitalier classique. Selon le Centre fédéral d'Expertise des Soins de santé (KCE), le mode de financement des hôpitaux reste toutefois le principal obstacle au recours à ce type de chirurgie. 

Avantages pour le patient et l'hôpital

Avant toute chose, tous les patients ne peuvent pas rentrer chez eux le jour-même de l'intervention. Tout dépend du type d'intervention, de l'état de santé du patient, de l’accompagnement à domicile,... Lorsque c'est possible, les avantages tant pour le patient que pour l'hôpital sont pourtant nombreux. Le patient peut se rétablir confortablement à la maison en toute tranquillité et l'hôpital peut utiliser plus efficacement son personnel et ses infrastructures. C'est pourquoi la ministre de la Santé publique Maggie De Block est en faveur d'une augmentation de la chirurgie de jour.

Le financement est le principal obstacle

Opération de la cataracte, arthroscopie du genou, ablation des amygdales et des végétations,... ces interventions peuvent parfaitement être réalisées en chirurgie de jour, mais ce n'est pas toujours le cas. On observe de grandes variations entre hôpitaux. Elles sont dues au mode de financement actuel complexe qui n'encourage pas les hôpitaux à recourir à la chirurgie de jour. C'est pourquoi le KCE plaide pour un système unique transparent récompensant financièrement les hôpitaux s'ils réalisent davantage d’interventions en chirurgie de jour.

Plus d'infos ?

Surfez sur le site du KCE !



 

Autres articles

Hospitalia Continuité : votre filet de sécurité si l’assurance hospitalisation de votre travail prend fin

Une opération, un accouchement, une hospitalisation en cas de maladie … Le risque que vous et les vôtres soyez confrontés à une hospitalisation ne doit pas être sous-estimé. Les frais grimpent très vite, ce qui fait qu’une assurance hospitalisation ne constitue pas un luxe superflu. Nous sommes nombreux à bénéficier de cet avantage par l’intermédiaire de notre travail. Et cet avantage est tout aussi intéressant pour votre partenaire et/ou vos enfants. Mais qu’arrivera-t-il si l’assurance hospitalisation de votre employeur prend fin, par ex. en cas de perte d’emploi ou de départ à la pension ?