Actu Malade
13 janvier 2019

partagez

Chirurgie de l’œsophage et du pancréas uniquement dans les hôpitaux suffisamment expérimentés

Plus un hôpital a d'expérience dans le traitement du cancer de l'œsophage et du pancréas, plus le traitement a de chances de réussir. C’est pourquoi, à partir du 1er juillet 2019, seuls les hôpitaux qui pratiquent au moins 20 opérations par an pourront encore proposer ce type de chirurgie.

Amélioration de la qualité des soins

 Les patients atteints d'un cancer de l'œsophage ou du pancréas ont des chances de survie nettement plus élevées s'ils sont traités dans un hôpital qui pratique au moins 20 opérations par an. À l'heure actuelle, n'importe quel hôpital peut encore offrir ces traitements, mais la ministre de la Santé, Maggie De Block y a mis un terme. Seuls les hôpitaux qui pratiquent 20 opérations par an sont encore autorisés à effectuer de telles opérations. Cela devrait garantir des soins de meilleure qualité aux patients. Les hôpitaux qui souhaitent proposer cette chirurgie devront conclure une convention spécifique avec l'INAMI.

Egalement pour d’autres cancers complexes

Cette centralisation des soins oncologiques complexes est un élément important de la réforme hospitalière. A terme, le même exercice se fera pour d'autres cancers complexes. Pour cette mesure, non seulement l'expérience d'un hôpital compte, mais aussi les résultats du traitement, notamment les chances de survie après l'opération. L'expertise dépend aussi bien de la quantité que de la qualité.

Plus d’infos ?

Consultez le site de la ministre de la Santé publique Maggie De Block !

Article tags:

Autres articles

25 mai 2021

L'adaptation de la communication bancaire protège vos données

Dans le monde numérique, le partage des données devient de plus en plus complexe. Aussi avec votre banque. Pour éviter que des informations médicales sensibles ne se retrouvent dans les bases de données de votre banque, nos communications pour les remboursements sont modifiés à partir du 31/5/2021.

Choisir une assurance hospitalisation : à quoi faire attention ?

Une hospitalisation, ça coûte cher, et les frais après la sortie de l’hôpital peuvent aussi grimper très vite. Mieux vaut être bien assuré(e) si on se retrouve à l’hôpital pour une opération, un accouchement ou un traitement en cas de maladie. La nouvelle formule Hospitalia Medium proposée par la Mutualité Partena vous assure de manière optimale pendant votre séjour à l’hôpital, mais vous protège aussi des dépenses importantes, si vous devez recevoir des soins avant et après votre hospitalisation. Et cela à un prix tout à fait abordable.

Des soins supplémentaires avant et après l'hospitalisation

Saviez-vous qu'au cours des 2 dernières années, 1 personne sur 3 a été confrontée à une hospitalisation ? Grâce à Hospitalia Medium, vous êtes assuré(e) à un prix abordable en cas d'opération, d'accouchement ou d'infection. Et après votre séjour à l'hôpital, vous pouvez compter sur des aides supplémentaires grâce aux services proposés par Hospitalia Assist. Une bonne chose !