Actu Malade
28 août 2018

partagez

Chaque année, 1 enfant sur 10 est hospitalisé

Tous les ans, 1 enfant sur 10 est hospitalisé. Chez les nourrissons, les chiffres grimpent même à 1 garçon sur 4 et 1 fille sur 5. Heureusement, les enfants plus âgés séjournent moins souvent à l'hôpital, mais quand c'est le cas, la plupart du temps, c'est pour y subir une opération. Des informations à découvrir dans la dernière édition du Kidoscope des Mutualités Libres .

Quand vont-ils à l’hôpital et pourquoi ?

Près d'1 enfant sur 4  de moins d'un an a été admis à l'hôpital, et 9 sur 10 y ont passé la nuit. Dans la plupart des cas, il ne s'agissait pas d'une opération, mais d'une prise en charge pour une maladie respiratoire virale et infectieuse. Par exemple, pour un virus respiratoire syncytial (VRS), qui provoque les mêmes symptômes qu’un rhume. Les enfants de plus d'un an sont moins hospitalisés. Ensuite, dès l'âge de 16 ans, on constate à nouveau une augmentation jusqu’à plus de 10 %. Il s'agit alors principalement d'hospitalisations de jour en raison d'une intervention de chirurgie buccale ou maxillo-faciale.

Plus de garçons que de filles

Les garçons sont plus souvent hospitalisés que les filles : 10 % pour les garçons et 9 % pour les filles. Cette différence est particulièrement marquée chez les jeunes enfants : 18 % des garçons de moins de 5 ans ont été hospitalisés, contre seulement 13 % des filles. Quelle en est la raison ? Les nouvelles-nées sont par nature plus résistantes aux maladies que les garçons et risquent moins de complications après la naissance. 

Les Mutualités Libres militent avant tout pour la prévention : se laver régulièrement les mains avant et après chaque contact avec un nourrisson ou un enfant malade, éviter l'exposition au tabac pendant la grossesse et après la naissance, stimuler l'allaitement maternel, vacciner les enfants selon le programme de vaccination de base, ... 

 

Autres articles

25 mai 2021

L'adaptation de la communication bancaire protège vos données

Dans le monde numérique, le partage des données devient de plus en plus complexe. Aussi avec votre banque. Pour éviter que des informations médicales sensibles ne se retrouvent dans les bases de données de votre banque, nos communications pour les remboursements sont modifiés à partir du 31/5/2021.

Choisir une assurance hospitalisation : à quoi faire attention ?

Une hospitalisation, ça coûte cher, et les frais après la sortie de l’hôpital peuvent aussi grimper très vite. Mieux vaut être bien assuré(e) si on se retrouve à l’hôpital pour une opération, un accouchement ou un traitement en cas de maladie. La nouvelle formule Hospitalia Medium proposée par la Mutualité Partena vous assure de manière optimale pendant votre séjour à l’hôpital, mais vous protège aussi des dépenses importantes, si vous devez recevoir des soins avant et après votre hospitalisation. Et cela à un prix tout à fait abordable.

Des soins supplémentaires avant et après l'hospitalisation

Saviez-vous qu'au cours des 2 dernières années, 1 personne sur 3 a été confrontée à une hospitalisation ? Grâce à Hospitalia Medium, vous êtes assuré(e) à un prix abordable en cas d'opération, d'accouchement ou d'infection. Et après votre séjour à l'hôpital, vous pouvez compter sur des aides supplémentaires grâce aux services proposés par Hospitalia Assist. Une bonne chose !