ActuMalade
06 février 2020

partagez

Cancer de la peau : des taux de survie plus élevés

Grâce à la dernière génération d'immunothérapie, les chances de survie des personnes atteintes d'un cancer de la peau ont plus que doublé. Depuis la mi-2016, ces médicaments sont remboursés en Belgique pour le traitement du cancer de la peau.

Une vie plus longue et l'espoir d'une guérison

L'immunothérapie est un traitement qui tente de "mobiliser" votre propre système immunitaire contre une maladie bien spécifique. Dans le cas du cancer de la peau, les résultats de la toute dernière génération d'immunothérapie s’avèrent déjà prometteurs. Grâce à ce traitement, plus de 4 patients sur 10 sont toujours en vie après 5 ans, soit le double par rapport à la génération précédente d'immunothérapie. En outre, après 5 ans, l’état de santé est stable chez 1 patient sur 4, contre 1 sur 10 avec la première génération d'immunothérapie. 

Remboursement

Dans notre pays, cette nouvelle génération d'immunothérapie est remboursée pour le traitement du cancer de la peau depuis la mi-2016. Fin 2016, les autorités ont décidé d'accélérer le remboursement de cette thérapie pour d'autres cancers, dont le cancer du poumon, des cellules rénales et le lymphome de Hodgkin. 

Plus d'infos ? 

Consultez le site de la Ministre de la Santé publique Maggie De Block.

Article tags:

Autres articles

06 février 2020

Cancer du sein ? Faites-vous soigner dans une clinique du sein agréée

On vous a diagnostiqué un cancer du sein ? Alors, faites-vous soigner dans une clinique du sein agréée. Vous aurez ainsi la certitude d'obtenir un traitement de qualité. De plus, vous pourrez également bénéficier du remboursement d'un test pour savoir si une chimiothérapie peut vous être bénéfique.
17 janvier 2020

Comment diminuer la fréquence du cancer du col de l'utérus ?

570.000 femmes dans le monde ont contracté un cancer du col de l'utérus en 2018. En Belgique, près de 1 % des femmes contractent la maladie avant l'âge de 75 ans. Dans une nouvelle étude, Sciensano a fait le point sur le cancer du col de l'utérus et demande un programme de prévention uniforme dans tout le pays.