ActuMalade
18 juillet 2019

partagez

La grippe intestinale prive l’économie belge de centaines de millions d'euros

En moyenne, chaque Belge souffre de grippe intestinale une fois par an. Dans une nouvelle étude, Sciensano en a répertorié les conséquences directes et indirectes pour l'économie belge. Il en ressort que la grippe intestinale coûte annuellement entre 210 millions et 1 milliard d'euros à notre pays.
La grippe intestinale prive l’économie belge de centaines de millions d'euros

Quels coûts ?

465.000 consultations chez le médecin généraliste, 28.000 hospitalisations, 345 décès... les conséquences de la grippe intestinale ne sont pas négligeables. Ces coûts directs représentent un peu plus de 112 millions d'euros par an. Les personnes souffrant de grippe intestinale sont bien souvent incapables d'aller travailler. Ces coûts indirects dus à la baisse de productivité sont plus difficiles à calculer. Sciensano fait état d'un montant annuel de 100 millions d'euros, mais qui pourrait s’élever à plus d'un milliard d'euros.

5 règles de base

La grippe intestinale résulte principalement d’intoxications alimentaires et d’un contact étroit avec des personnes infectées.

Avec ces 5 règles de base, vous éviterez déjà pas mal de désagréments :

  1. Se laver les mains régulièrement
  2. Séparer les aliments crus des aliments préparés
  3. Cuire correctement les aliments
  4. Maintenir les aliments à la bonne température et respecter les chaînes du froid et du chaud
  5. Utiliser de l’eau et des produits sûrs

Autres articles