ActuMalade
04 novembre 2019

partagez

Budget de la santé : mutualités et prestataires de soins alignés autour d'une vision d'avenir

Le 7 octobre, les mutualités, les prestataires de soins et les établissements de soins ont fixé à la quasi-unanimité le budget des soins de santé en 2020. Dans le même temps, ils appellent à une révision approfondie de l'organisation et du financement des soins de santé.

Un budget de 27,6 milliards d'euros

Pour le remboursement des soins de santé, le Comité de l’assurance de l'INAMI, en collaboration avec des représentants des mutualités et des prestataires de soins, a fixé le budget à 27,6 milliards d'euros. Cette proposition budgétaire évite des coupes budgétaires supplémentaires dans des secteurs autres que l'industrie pharmaceutique et permet aussi de dégager 101 millions d'euros pour de nouvelles initiatives urgentes.

Même si les mutualités et les prestataires de soins ont conscience l'insuffisance de ce montant pour répondre à tous les besoins. Le Bureau fédéral du Plan a déjà calculé que le budget en la matière devrait augmenter de 2,5 % par an, au lieu de la norme actuelle de 1,5 %.

Une vision à long terme de la santé est nécessaire

Les défis liés aux soins de santé se multiplient pour des raisons variées : vieillissement de la population, augmentation du nombre de malades chroniques, nouveaux médicaments chers, etc. Les mutualités, les prestataires de soins et les établissements de soins plaident donc pour une révision approfondie de l'organisation et du financement des soins de santé. Une vision à long terme, fondée sur des objectifs de santé clairs, est nécessaire. Cela permettra de développer une politique transversale dépassant les frontières du secteur, avec une approche pluriannuelle et dans un cadre budgétaire stable.

Plus d'infos

Découvrez le communiqué de presse complet sur le budget des soins de santé en 2020.  

Article tags:

Autres articles

07 août 2020

Des actions coordonnées & en équipe pour lutter contre le Covid-19

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19, le tracing des contacts est à nouveau sous le feu des projecteurs. Il a été dit qu’au niveau flamand les mutualités auraient ralenti les initiatives locales visant à améliorer le tracing des contacts en cas d'infection au coronavirus. Ceci aurait été fait afin de favoriser leurs propres activités. C’est pourtant le contraire. En effet, nous croyons fermement à la force complémentaire des actions locales.
16 juillet 2020

Dépistage, consultations, vaccination… reprenez les bonnes habitudes !

Pendant la crise du coronavirus, de nombreux soins médicaux ont été reportés à plus tard. Priorité aux patients sévèrement atteints par la maladie. Maintenant que la crise est, nous l’espérons, derrière nous, il est temps de reprendre sa santé en mains et faire le point sur les bilans médicaux et dépistages à programmer cet été.