ActuMalade
01 octobre 2019

partagez

Bientôt plus de suppléments chez le pharmacien de garde

Vous avez besoin d’urgence d'un médicament sur ordonnance le soir ou le dimanche ? Bonne nouvelle : vous n'aurez bientôt plus à payer de suppléments chez le pharmacien de garde. Et le pharmacien ? Il recevra un honoraire de disponibilité pour son service de garde.

Uniquement pour les médicaments sur ordonnance

Cela vous est sans doute déjà arrivé : vous allez chez le médecin généraliste après le travail et vous devez aller chercher vos médicaments chez le pharmacien de garde. Dans certains cas, vous devez payer un supplément, mais cela sera bientôt de l’histoire ancienne. Attention : cette mesure ne concerne que les médicaments sur ordonnance. Si ce n’est pas urgent et que vos médicaments ne requièrent pas une prescription, allez plutôt à la pharmacie pendant les heures normales d’ouverture.

Honoraire de disponibilité pour le pharmacien

Quid des pharmaciens ? Le supplément qu’ils peuvent facturer dans certains cas est désormais remplacé par un honoraire de disponibilité. Il s’agit d’un montant fixe que les pharmaciens reçoivent pour leur service de garde, en plus d'un montant par prescription. Même si personne ne pousse la porte de la pharmacie de garde, le pharmacien recevra quand même une indemnisation.

Plus d’infos

Consultez le site de la Ministre de la Santé publique Maggie De Block.

 

Autres articles

05 janvier 2021

1 personne en incapacité de travail sur 4 souffre d'un trouble psychosocial

Comme le montre la dernière étude des Mutualités Libres, 1 diagnostic principal sur 4 au début de l’incapacité de travail concerne un trouble psychosocial. Les mêmes résultats révèlent également que ce sont principalement les femmes employées qui se retrouvent en incapacité de travail pour cause de burn-out, de dépression ou de troubles anxieux.
04 janvier 2021

Quand les indemnités sont-elles payées ?

Si votre incapacité de travail est reconnue,vos revenus professionnels perdus sont remplacés par des indemnités d'incapacité de travail payées par la mutualité. Ceci vaut aussi pendant la période de congé de maternité. Si votre incapacité de travail dure plus d'1 an, vous passerez au statut d'invalide et percevrez des indemnités d'invalidité.