ActuMalade
23 avril 2018

partagez

Augmentation de la chirurgie plastique pour raisons médicales

De plus en plus de personnes s’adressent à un chirurgien plasticien pour des raisons médicales. Les chiffres de l'INAMI montrent que le nombre d’interventions a augmenté de 30 % environ entre 2011 et 2015.

Principalement des opérations après brûlures

Les gens ne vont pas chez le chirurgien plasticien uniquement pour des raisons esthétiques. Le nombre d’interventions plastiques pour raisons médicales a augmenté de près de 30 % entre 2011 et 2015, passant de 2.934 à 4.093. Dans la plupart des cas, il s’agit d’opérations suite à des brûlures (1.452), de reconstructions par lambeau (376), de reconstructions mammaires (286) et d’ablations de tumeurs (285). 

Remboursement, changement de mentalité et nouvelles techniques

Selon les experts, cette augmentation du nombre des interventions plastiques pour des raisons médicales s’explique par 3 facteurs principaux. Tout d’abord, un changement de mentalité par rapport à la chirurgie plastique. Y avoir recours n’est plus un tabou et les gens souhaitent mettre tout en œuvre pour avoir le moins de cicatrices possibles. Ensuite, les techniques sont de plus en plus précises et l’assurance maladie offre un remboursement. Par exemple, les reconstructions mammaires autologues sont mieux remboursées depuis le mois de juillet 2016 dans les hôpitaux qui ont adhéré à la convention avec l’INAMI.

Plus d’infos

Consultez le site de l'INAMI.

Autres articles

07 août 2020

Des actions coordonnées & en équipe pour lutter contre le Covid-19

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19, le tracing des contacts est à nouveau sous le feu des projecteurs. Il a été dit qu’au niveau flamand les mutualités auraient ralenti les initiatives locales visant à améliorer le tracing des contacts en cas d'infection au coronavirus. Ceci aurait été fait afin de favoriser leurs propres activités. C’est pourtant le contraire. En effet, nous croyons fermement à la force complémentaire des actions locales.
16 juillet 2020

Dépistage, consultations, vaccination… reprenez les bonnes habitudes !

Pendant la crise du coronavirus, de nombreux soins médicaux ont été reportés à plus tard. Priorité aux patients sévèrement atteints par la maladie. Maintenant que la crise est, nous l’espérons, derrière nous, il est temps de reprendre sa santé en mains et faire le point sur les bilans médicaux et dépistages à programmer cet été.