ActuMalade
26 mars 2018

partagez

Attestation électronique : ne renvoyez pas votre pièce justificative à votre mutualité

Votre médecin généraliste a troqué les attestations papier contre l’attestation électronique ? Alors, vous ne devez pas renvoyer votre pièce justificative à votre mutualité. C’est l'atout majeur d’eAttest : ne plus devoir jouer le facteur entre votre médecin et votre mutualité ! 

Entièrement automatique

Vous l’avez déjà remarqué : même si votre médecin utilise l’attestation électronique (eAttest), vous recevez encore une pièce justificative. Ce document reprend les détails de la prestation, l’honoraire légal, le montant total payé et un numéro de réception. Vous ne devez toutefois pas renvoyer cette pièce justificative à votre mutualité. Conservez-la précieusement, car le numéro indiqué sur ce document vous permettra de contrôler le remboursement sur votre compte bancaire. Bref, grâce à eAttetst vous ne devez plus rien remettre à votre mutualité. Tout se fait automatiquement.

Quels avantages ?

  • Moins de paperasserie pour obtenir un remboursement
  • Tout (ou presque) se déroule automatiquement
  • Processus respectueux de l’environnement, car moins de papier utilisé
  • Plus d’erreurs dues à l’écriture illisible d’un médecin
  • Un remboursement plus rapide
  • Plus de perte des attestations papier

Article tags:

Autres articles

04 janvier 2021

Quand les indemnités sont-elles payées ?

Si votre incapacité de travail est reconnue,vos revenus professionnels perdus sont remplacés par des indemnités d'incapacité de travail payées par la mutualité. Ceci vaut aussi pendant la période de congé de maternité. Si votre incapacité de travail dure plus d'1 an, vous passerez au statut d'invalide et percevrez des indemnités d'invalidité.
10 décembre 2020

Consultez vos données de santé en ligne

Saviez-vous que sur le site www.masante.be, vous disposez d'un aperçu en ligne de différentes données concernant votre santé ? Ce portail de santé en ligne est également appelé 'Personal Health Viewer'. 
10 décembre 2020

1 personne en incapacité de travail sur 4 souffre d'un trouble psychosocial

Comme le montre la dernière étude des Mutualités Libres, 1 diagnostic principal sur 4 au début de l’incapacité de travail concerne un trouble psychosocial. Les mêmes résultats révèlent également que ce sont principalement les femmes employées qui se retrouvent en incapacité de travail pour cause de burn-out, de dépression ou de troubles anxieux.