En incapacité de travail mais vous avez quand même envie de travailler à temps partiel ? C'est possible !

Vous êtes en incapacité de travail mais vous sentez suffisamment bien pour travailler à temps partiel ? Adressez-vous au médecin conseil.Vous devrez bien tenir compte de certains éléments.
En incapacité de travail mais vous avez quand même envie de travailler à temps partiel ? C'est possible !

Travailler à temps partiel pendant une incapacité de travail

Si le médecin conseil a arts  reconnu votre incapacité de travail, vous pouvez, sous certaines conditions, travailler à temps partiel. Vous pouvez y prétendre à partir du moment où vous comptez au moins un jour d'incapacité de travail complète. Veillez à choisir un travail à temps partiel compatible avec les exigences de votre santé. Convenez-en avec le médecin conseil.

Attention : D’autres règles sont d’application pour les congés de maternité et d’allaitement. C'est aussi le cas pour les travailleurs indépendants.

Que devez-vous faire ?

En cours d'incapacité de travail, demandez une reprise de travail à temps partiel au médecin conseil de la mutualité. Il est essentiel que vous le fassiez bien à temps. Concrètement, vous devez faire deux choses, au plus tard le dernier jour ouvrable précédant votre reprise de travail : 

  1. informer la mutualité
  2. demander l'autorisation du médecin conseil

Et votre rémunération ?

Les indemnités que vous percevrez pour votre incapacité de travai sont calculées en fonction de la rémunération dont vous bénéficiez pour votre activité à temps partiel.

La déclaration est-elle obligatoire ?

En tant qu’assuré, vous êtes tenu de déclarer toute reprise de travail pendant votre incapacité de travail. Introduisez votre demande bien à temps. Vous éviterez ainsi toute sanction. Informez aussi la mutualité si, en dépit de l’autorisation du médecin conseil, vous deviez ne pas reprendre le travail.

Autres articles

07 février 2020

18 nouveaux scanners IRM dans notre pays

Avez-vous déjà passé un scan CT ? C’est un examen qui comporte pourtant certains risques pour la santé. C'est pourquoi 18 nouveaux scanners IRM seront répartis sur l’ensemble du territoire. Ils devraient permettre à chacun de passer le bon examen à temps.
06 février 2020

Taux de cholestérol élevé : doit-on prendre des médicaments ou pas ?

Près d'un quart des Belges de plus de 40 ans prennent des statines pour faire baisser leur taux de cholestérol. Mais ces médicaments sont-ils toujours indiqués ? Le Centre fédéral d'Expertise des soins de santé (KCE) a mis au point un outil pour discuter des avantages et des inconvénients de ce traitement avec votre médecin.