ActuMalade
02 mai 2017

partagez

Accompagnement plus large du pharmacien pour les patients asthmatiques

Depuis 2013, les nouveaux patients asthmatiques peuvent se rendre directement chez le pharmacien pour bénéficier d'un accompagnement sur mesure. Ces entretiens personnels sont à présent élargis aux patients asthmatiques déjà traités pour leur maladie. Il s'agirait d'au moins 60.000 patients.

Plus limité aux nouveaux patients asthmatiques

Toute personne entamant un traitement à base de médicaments antiasthmatiques peut, depuis 2013, se rendre directement chez le pharmacien pour bénéficier d'un accompagnement personnel. Il s'agit de 2 entretiens d'accompagnement individuels qui ont lieu à la pharmacie. Un au début du traitement et un 3 à 6 semaines plus tard pour réaliser un suivi du respect du traitement. L'assurance maladie rembourse entièrement ces sessions. Depuis le 1er janvier 2017 d'autres patients asthmatiques sont également pris en considération. Il s'agit des personnes déjà traitées pour leur affection, mais qui ont besoin d'un accompagnement supplémentaire.

Que comprend l'accompagnement ?

Lors de ces entretiens d'accompagnement, le pharmacien aide le patient asthmatique à différents niveaux :

  • Lorem ipsum dolor sit amet
  • encourager à prendre correctement les médicaments
  • apprendre à appliquer la bonne technique d'inhalation et montrer l'usage adéquat de l'appareil
  • informer sur la maladie et l'importance d'un mode de vie sain
  • faire un suivi du respect du traitement
  • conseiller pour éviter les effets secondaires

Plus d'infos ?

Consultez le site de l'INAMI !

Article tags:

Autres articles

28 mars 2020

Un code pour aller chercher vos médicaments

On n’est jamais trop prudent face au coronavirus. C'est pourquoi les prestataires de soins de santé organisent des consultations téléphoniques. Mais que faire si vous avez besoin d'une ordonnance ? Pour prévenir la propagation du virus, votre médecin vous donnera le code de la prescription.
27 mars 2020

Coronavirus : ne faites pas de réserve inutile de médicaments

De nombreuses personnes se sont précipitées dans les pharmacies pour acheter des médicaments en vente libre en grande quantité. Pour l’instant, les stocks chez les grossistes sont encore suffisants, mais l’AFMPS appelle néanmoins les citoyens à ne pas constituer de réserves inutiles afin de ne pas provoquer de pénurie.