ActuMalade
19 juillet 2016

partagez

4 scénarios du futur pour des médicaments accessibles

Les prix des médicaments ne font qu'augmenter. Le Centre fédéral d’expertise des soins de santé (KCE) et l’Institut national des soins de santé aux Pays-Bas (ZIN) ont élaboré quatre scénarios d'avenir pour briser cette spirale négative. Un fil rouge : les médicaments doivent être accessibles à tout le monde !

Dilemmes moraux

Le prix élevé des médicaments exerce une pression toujours plus forte sur le budget des soins de santé. Ce sont surtout les traitements contre le cancer et les maladies rares qui font exploser l'ardoise. Les autorités de tous les pays se trouvent ainsi confrontés à d’épineux dilemmes moraux : utiliser les fonds réservés à d'autres besoins (et fragiliser ainsi l'ensemble du système de santé) ou refuser le remboursement d'un médicament susceptible d’augmenter la durée ou la qualité de vie des patients. Cette position n'est pas tenable à long terme.

Le médicament, un bien public

Pour déclencher un débat de société, le KCE et le ZIN ont élaboré quatre scénarios du futur afin de développer des médicaments innovants, efficaces et accessibles, répondant aux besoins réels de santé. Le patient et le citoyen jouent un rôle central dans ce processus. Selon les deux institutions, les médicaments doivent être considérés comme biens à caractère public, et donc être accessibles à tous. Par exemple, elles critiquent la privatisation des résultats de la recherche financée par des moyens publics.

Plus d'infos

Vous souhaitez en savoir plus sur ces 4 scénarios ? Surfez sur le site du KCE !



Article tags:

Autres articles

07 août 2020

Des actions coordonnées & en équipe pour lutter contre le Covid-19

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19, le tracing des contacts est à nouveau sous le feu des projecteurs. Il a été dit qu’au niveau flamand les mutualités auraient ralenti les initiatives locales visant à améliorer le tracing des contacts en cas d'infection au coronavirus. Ceci aurait été fait afin de favoriser leurs propres activités. C’est pourtant le contraire. En effet, nous croyons fermement à la force complémentaire des actions locales.
16 juillet 2020

Dépistage, consultations, vaccination… reprenez les bonnes habitudes !

Pendant la crise du coronavirus, de nombreux soins médicaux ont été reportés à plus tard. Priorité aux patients sévèrement atteints par la maladie. Maintenant que la crise est, nous l’espérons, derrière nous, il est temps de reprendre sa santé en mains et faire le point sur les bilans médicaux et dépistages à programmer cet été.