ActuMalade
19 juillet 2016

partagez

4 scénarios du futur pour des médicaments accessibles

Les prix des médicaments ne font qu'augmenter. Le Centre fédéral d’expertise des soins de santé (KCE) et l’Institut national des soins de santé aux Pays-Bas (ZIN) ont élaboré quatre scénarios d'avenir pour briser cette spirale négative. Un fil rouge : les médicaments doivent être accessibles à tout le monde !

Dilemmes moraux

Le prix élevé des médicaments exerce une pression toujours plus forte sur le budget des soins de santé. Ce sont surtout les traitements contre le cancer et les maladies rares qui font exploser l'ardoise. Les autorités de tous les pays se trouvent ainsi confrontés à d’épineux dilemmes moraux : utiliser les fonds réservés à d'autres besoins (et fragiliser ainsi l'ensemble du système de santé) ou refuser le remboursement d'un médicament susceptible d’augmenter la durée ou la qualité de vie des patients. Cette position n'est pas tenable à long terme.

Le médicament, un bien public

Pour déclencher un débat de société, le KCE et le ZIN ont élaboré quatre scénarios du futur afin de développer des médicaments innovants, efficaces et accessibles, répondant aux besoins réels de santé. Le patient et le citoyen jouent un rôle central dans ce processus. Selon les deux institutions, les médicaments doivent être considérés comme biens à caractère public, et donc être accessibles à tous. Par exemple, elles critiquent la privatisation des résultats de la recherche financée par des moyens publics.

Plus d'infos

Vous souhaitez en savoir plus sur ces 4 scénarios ? Surfez sur le site du KCE !



Article tags:

Autres articles

07 février 2020

18 nouveaux scanners IRM dans notre pays

Avez-vous déjà passé un scan CT ? C’est un examen qui comporte pourtant certains risques pour la santé. C'est pourquoi 18 nouveaux scanners IRM seront répartis sur l’ensemble du territoire. Ils devraient permettre à chacun de passer le bon examen à temps.
06 février 2020

Taux de cholestérol élevé : doit-on prendre des médicaments ou pas ?

Près d'un quart des Belges de plus de 40 ans prennent des statines pour faire baisser leur taux de cholestérol. Mais ces médicaments sont-ils toujours indiqués ? Le Centre fédéral d'Expertise des soins de santé (KCE) a mis au point un outil pour discuter des avantages et des inconvénients de ce traitement avec votre médecin.