ActuMalade
10 juin 2016

partagez

4 migraineux sur 10 ne savent pas qu’ils souffrent de la maladie

La migraine est l’une des maladies avec l’impact le plus important sur la vie quotidienne des patients. 4 migraineux sur 10 ne savent pourtant pas qu’ils souffrent de cette affection. C’est ce que révèle une enquête de l’Association pharmaceutique belge (APB) .

Manque de connaissance des symptômes et des causes 

Les émotions (44 %), la fatigue (35 %), les hormones (25 %), le manque de sommeil (23 %), certains aliments (11 %),…  voici les principaux facteurs qui déclenchent la migraine. Malheureusement, ces causes, mais aussi les symptômes de la migraine sont insuffisamment connus des patients et du grand public. De ce fait, 4 patients sur 10 ne savent pas qu’ils souffrent de migraines. C’est pourquoi l’APB souligne le rôle crucial du pharmacien : "Les pharmaciens peuvent jouer un rôle clé dans la fourniture d’informations sur la maladie", explique Alain Chaspierre.

6 patients sur 10 ont honte

En plus du manque de connaissance, la migraine suscite encore beaucoup d’incompréhension. Près de 30 % des personnes souffrant de migraine la contractent au travail et 1 patient sur 3 cache sa crise à ses collègues. La migraine reste un tabou, même au sein de la famille ou entre amis. Elle entraîne donc un sentiment de honte chez 6 patients sur 10. 

Autres articles

26 juin 2020

L'application moveUP pour COVID-19, reconnue par le gouvernement, relie les patients à leur médecin

Dans le contexte de la pandémie COVID-19, il est important de pouvoir surveiller les symptômes du patient et l'évolution de la maladie. Les solutions numériques intelligentes telles que les applications peuvent contribuer de manière substantielle à l'autosurveillance et au guidage à distance. Il est important que l'application réponde à des exigences strictes en termes de disponibilité, de respect de la vie privée et de sécurité de l'information, entre autres. L'application moveUP.care pour COVID-19 répond à ces exigences, et est reconnue et recommandée par le gouvernement fédéral comme une « application utile » dans la lutte contre le COVID-19.
22 juin 2020

Votre médecin utilise déjà eAttest ?

eAttest et eFact offrent de nombreux avantages : moins de tracasseries administratives, un remboursement plus rapide... Pas seulement pour vous, mais aussi pour votre médecin. Une étude des Mutualités Libres montre que de plus en plus de médecins se laissent convaincre par la prescription électronique. Votre médecin en fait-il partie ?