ActuMalade
10 juin 2016

partagez

4 migraineux sur 10 ne savent pas qu’ils souffrent de la maladie

La migraine est l’une des maladies avec l’impact le plus important sur la vie quotidienne des patients. 4 migraineux sur 10 ne savent pourtant pas qu’ils souffrent de cette affection. C’est ce que révèle une enquête de l’Association pharmaceutique belge (APB) .

Manque de connaissance des symptômes et des causes 

Les émotions (44 %), la fatigue (35 %), les hormones (25 %), le manque de sommeil (23 %), certains aliments (11 %),…  voici les principaux facteurs qui déclenchent la migraine. Malheureusement, ces causes, mais aussi les symptômes de la migraine sont insuffisamment connus des patients et du grand public. De ce fait, 4 patients sur 10 ne savent pas qu’ils souffrent de migraines. C’est pourquoi l’APB souligne le rôle crucial du pharmacien : "Les pharmaciens peuvent jouer un rôle clé dans la fourniture d’informations sur la maladie", explique Alain Chaspierre.

6 patients sur 10 ont honte

En plus du manque de connaissance, la migraine suscite encore beaucoup d’incompréhension. Près de 30 % des personnes souffrant de migraine la contractent au travail et 1 patient sur 3 cache sa crise à ses collègues. La migraine reste un tabou, même au sein de la famille ou entre amis. Elle entraîne donc un sentiment de honte chez 6 patients sur 10. 

Autres articles

17 avril 2021

Campagne en faveur de la santé mentale des aînés

La crise du coronavirus nous rappelle chaque jour à quel point notre bien-être mental est important. C’est vrai aussi pour les personnes âgées, pour celles qui résident en maison de repos et de soins, mais également pour les personnes de plus de 65 ans actives et en bonne santé.
16 avril 2021

Les soins digitaux ont le vent en poupe

Grâce à la Covid-19, la digitalisation des soins de santé bénéficie d’un soutien plus large. Il suffit de penser aux consultations à distance et au suivi digital des patients. La marge de croissance du secteur reste pourtant encore énorme en Belgique. E-Health Valley prévoit d’ailleurs 20 millions d'euros pour soutenir les solutions digitales innovantes.