ActuMalade
10 juin 2016

partagez

4 migraineux sur 10 ne savent pas qu’ils souffrent de la maladie

La migraine est l’une des maladies avec l’impact le plus important sur la vie quotidienne des patients. 4 migraineux sur 10 ne savent pourtant pas qu’ils souffrent de cette affection. C’est ce que révèle une enquête de l’Association pharmaceutique belge (APB) .

Manque de connaissance des symptômes et des causes 

Les émotions (44 %), la fatigue (35 %), les hormones (25 %), le manque de sommeil (23 %), certains aliments (11 %),…  voici les principaux facteurs qui déclenchent la migraine. Malheureusement, ces causes, mais aussi les symptômes de la migraine sont insuffisamment connus des patients et du grand public. De ce fait, 4 patients sur 10 ne savent pas qu’ils souffrent de migraines. C’est pourquoi l’APB souligne le rôle crucial du pharmacien : "Les pharmaciens peuvent jouer un rôle clé dans la fourniture d’informations sur la maladie", explique Alain Chaspierre.

6 patients sur 10 ont honte

En plus du manque de connaissance, la migraine suscite encore beaucoup d’incompréhension. Près de 30 % des personnes souffrant de migraine la contractent au travail et 1 patient sur 3 cache sa crise à ses collègues. La migraine reste un tabou, même au sein de la famille ou entre amis. Elle entraîne donc un sentiment de honte chez 6 patients sur 10. 

Autres articles

05 janvier 2021

1 personne en incapacité de travail sur 4 souffre d'un trouble psychosocial

Comme le montre la dernière étude des Mutualités Libres, 1 diagnostic principal sur 4 au début de l’incapacité de travail concerne un trouble psychosocial. Les mêmes résultats révèlent également que ce sont principalement les femmes employées qui se retrouvent en incapacité de travail pour cause de burn-out, de dépression ou de troubles anxieux.
04 janvier 2021

Quand les indemnités sont-elles payées ?

Si votre incapacité de travail est reconnue,vos revenus professionnels perdus sont remplacés par des indemnités d'incapacité de travail payées par la mutualité. Ceci vaut aussi pendant la période de congé de maternité. Si votre incapacité de travail dure plus d'1 an, vous passerez au statut d'invalide et percevrez des indemnités d'invalidité.