ActuMalade
10 juin 2016

partagez

4 migraineux sur 10 ne savent pas qu’ils souffrent de la maladie

La migraine est l’une des maladies avec l’impact le plus important sur la vie quotidienne des patients. 4 migraineux sur 10 ne savent pourtant pas qu’ils souffrent de cette affection. C’est ce que révèle une enquête de l’Association pharmaceutique belge (APB) .

Manque de connaissance des symptômes et des causes 

Les émotions (44 %), la fatigue (35 %), les hormones (25 %), le manque de sommeil (23 %), certains aliments (11 %),…  voici les principaux facteurs qui déclenchent la migraine. Malheureusement, ces causes, mais aussi les symptômes de la migraine sont insuffisamment connus des patients et du grand public. De ce fait, 4 patients sur 10 ne savent pas qu’ils souffrent de migraines. C’est pourquoi l’APB souligne le rôle crucial du pharmacien : "Les pharmaciens peuvent jouer un rôle clé dans la fourniture d’informations sur la maladie", explique Alain Chaspierre.

6 patients sur 10 ont honte

En plus du manque de connaissance, la migraine suscite encore beaucoup d’incompréhension. Près de 30 % des personnes souffrant de migraine la contractent au travail et 1 patient sur 3 cache sa crise à ses collègues. La migraine reste un tabou, même au sein de la famille ou entre amis. Elle entraîne donc un sentiment de honte chez 6 patients sur 10. 

Autres articles

05 novembre 2020

Vaccin contre la grippe : priorité aux personnes les plus vulnérables

Le vaccin contre la grippe devait être délivré en deux étapes cette année. Au cours de la première phase, la priorité a été donnée, entre autres, aux groupes à risque et aux personnes travaillant dans le secteur de la santé. Il a été décidé que la deuxième phase, qui s'adressait au reste de la population et devait commencer le 15 novembre, serait annulée.
05 novembre 2020

Covid-19 : quand se faire tester ?

Depuis le 21 octobre 2020, les autorités ont adapté la stratégie de testing du Covid-19. Seules les personnes présentant des symptômes qui pourraient indiquer une contamination au Covid-19 seront encore testées. Les personnes qui reviennent de voyage et celles qui ont été en contact rapproché avec une personne infectée mais qui ne présentent elles-mêmes aucun symptôme ne seront plus systématiquement soumises à un test. La raison ? Les capacités de test disponibles sont actuellement insuffisantes.