ActuMalade
18 mai 2018

partagez

300 patients atteints d’un cancer pourront fonder une famille

Depuis avril 2017, "l’oncofreezing" est remboursé aux patients souffrant d’un cancer, afin qu’ils puissent commencer à fonder une famille après leur traitement. 303 patients ont déjà fait appel à ce procédé. La Ministre de la Santé publique Maggie De Block examine si ce remboursement pourra être étendu à d’autres patients.

Qu’est-ce que l’oncofreezing ?

Le cancer et les traitements de cette maladie peuvent affecter fortement la fertilité des patients. L’oncofreezing consiste à prélever les éléments génétiques nécessaires à la reproduction chez le patient (ovules, spermatozoïdes,...) pour ensuite procéder à une congélation de ceux-ci afin de les conserver pour l’avenir.

En raison du coût très élevé de cette technique, la Ministre De Block a décidé l’année dernière de rembourser entièrement l’oncofreezing à certains patients souffrant d’un cancer. 303 d’entre eux ont déjà eu recours à ce remboursement, 209 hommes et 94 femmes. Ils pourront ainsi envisager d’avoir encore des enfants après leur traitement.

Un remboursement plus large ?

La Ministre De Block avait prévu 4 millions d’euros pour cette mesure. Etant donné qu'il reste encore de la marge dans ce budget, elle souhaite étendre le remboursement à d’autres groupes de patients. Dans un premier temps, aux femmes atteintes d’une tumeur ovarienne "borderline" et aux patients qui doivent subir une transplantation de cellules souches sanguines suite à une maladie sanguine rare non-oncologique. Les centres qui proposent l’oncofreezing se consacreront dès lors davantage à l’information des patients et des prestataires de soins.

Autres articles