ActuMalade
13 mars 2018

partagez

1 aidant proche sur 3 en difficultés financières en Europe

Les aidants proches assurent près de 80 % du travail de soins en Europe. Malheureusement, ils en paient souvent le prix : 1 aidant proche sur 3 déclare avoir des difficultés financières en raison de son travail social non rémunéré. C’est ce que révèle une étude réalisée par COFACE, la Fédération européenne des associations familiales.

Quel profil ?

L’étude effectuée par COFACE permet d’esquisser un profil précis de l’aidant proche européen. Il s’agit à 85 % d’une femme entre 35 et 64 ans. Après l’âge de la pension, le pourcentage d’hommes augmente considérablement. Dans notre pays, un aidant proche sur 2 de plus de 64 ans est un homme.

Les aidants proches européens prennent principalement soins

  1. d’adultes (29 %),
  2. d’enfants handicapés (20 %)
  3. de personnes âgées ayant besoin de soins (22 %)

Il s’agit bien souvent de leurs propres parents, enfants ou partenaire. 

Conséquences financières

Ce travail de soins non rémunéré entraîne un impact au niveau financier. Un aidant proche européen sur 3 s’occupe de ses proches pendant plus de 56 heures par semaine, mais plus de 70 % ne reçoivent aucune compensation de quelque nature que ce soit. Dans notre pays, ce pourcentage est de plus de 60 %.

De plus, 2 aidants proches sur 3 n’acquièrent aucun droit social (p. ex. droits à la pension). C’est pour cette raison que COFACE plaide pour davantage de reconnaissance, de support et d’encadrement pour les aidants proches, à tous les niveaux de pouvoir.

Quelles aides fournit Partena aux aidants proches

Vous apportez une aide à une personne dépendante comme aidant de proximité ? Partena peut vous soulager d'une partie de vos tâches. En confiant certains soins à des professionnels, vous gardez du temps et de l'énergie pour être aux côtés de la personne dépendante.
Voici ce que Partena peut faire pour vous!