Vitamines pendant la grossesse

En mangeant sainement, vous apportez à votre bébé et à vous-même la plupart des vitamines et minéraux dont vous avez besoin. Toutefois, un petit complément s'avère souvent nécessaire pendant une grossesse. 
Vitamines pendant la grossesse
Si, en dépit d'un régime alimentaire équilibré, vous présentez une carence en vitamines, votre médecin vous prescrira un complément adapté.

Acide folique

Cette vitamine est nécessaire à l'embryon dès le tout début de la grossesse. Elle joue un rôle important dans la synthèse de l'ADN et le renouvellement cellulaire.

On trouve de l'acide folique dans de nombreux fruits et légumes, mais malheureusement, la cuisson en élimine une grande partie. C'est pourquoi les médecins préconisent souvent de prendre un complément pendant la grossesse.

Iode

On en trouve dans les fruits de mer et les produits cultivés dans un sol très iodé. L'iode est essentiel au développement du bébé. 

Fer

Du fait de l'augmentation du volume sanguin, de grands besoins en fer se font surtout ressentir en fin de grossesse. Un taux de fer suffisant dans le sang prévient l'anémie et un accouchement précoce. Le fer est également bénéfique à la circulation sanguine et au développement normal du cerveau de votre bébé.

Les fruits secs, les légumes, la viande et les céréales constituent de bonnes sources de fer. Mieux vaut éviter de manger du foie quand on est enceinte: s'il est riche en fer, le foie contient en effet trop de vitamine A, ce qui peut porter tort au fœtus.

Autres articles

Le test NIPT permet de dépister précocement et en toute sécurité la trisomie 21

Vous attendez un enfant. Félicitations ! Le bonheur vous inonde. Mais en même temps, vous espérez que tout se passera bien et que vous mettrez au monde un bébé plein de santé. Votre gynécologue effectue des tests pour s'assurer que tout se passe bien pour vous et votre bébé. Depuis peu, il existe un nouveau test pour dépister précocement et précisément la trisomie 21, aussi appelée syndrome de Down. Voici de quoi il s'agit.
13 août 2019

Renforcement du régime de congé d'adoption depuis 2019

Depuis le 1er janvier 2019, le droit au congé d'adoption a été considérablement étendu, tant pour les salariés que pour les indépendants. La durée maximale du congé ne dépend plus de l'âge de l'enfant adopté. Chaque parent adoptif a maintenant toujours droit à un congé d'adoption d'une durée maximale de 6 semaines. Voici en bref les changements les plus importants !