ActuFamille
08 juin 2017

partagez

Test pour le syndrome de Down (presque) entièrement remboursé

La Belgique est le premier pays européen à rembourser (presque) entièrement le test DPNI à toutes les femmes enceintes. Il s'agit d'un test prénatal simple permettant notamment de détecter les foetus présentant le syndrome de Down afin d'éviter les amniocentèses risquées. 

8,68 euros maximum…

A partir du 1er juillet 2017, le test DPNI sera entièrement remboursé aux femmes enceintes bénéficiant de l'intervention majorée. Les femmes qui ne bénéficient pas de ce régime devront encore débourser 8,68 euros au maximum. La ministre de la Santé publique Maggie De Block a en effet libéré 15 millions d'euros à cet effet. A titre de comparaison : en 2013, le test coûtait 600 euros, contre 290 euros depuis le 1er décembre dernier. 

Qu'est-ce que le test DPNI ?

Le DPNI est un test prénatal simple qui permet notamment de détecter les foetus présentant le syndrome de Down. Le test est réalisé sur un échantillon de sang de la femme enceinte, comportant en général également l'ADN du foetus. Le DPNI permet d'éviter un grand nombre d’amniocentèses, pouvant provoquer une fausse couche. Il est néanmoins important que le médecin informe bien la femme enceinte des conséquences du test. Une anomalie est constatée ? Alors la femme enceinte doit également subir une amniocentèse pour confirmer le résultat à 100 %. 

En savoir plus sur le remboursement du test DPNI.

 

Autres articles