Bonne nouvelle : un repos de maternité augmenté pour les indépendantes

Depuis le 1er janvier 2017, les travailleuses indépendantes bénéficient de 12 semaines de repos de maternité. Auparavant, le droit au repos de maternité était limité à 8 semaines, une durée désormais augmentée de 4 semaines supplémentaires pour s'occuper de leur nouveau-né. A cela s'ajoute le fait que la partie facultative du repos de maternité peut être prise à plein temps ou à temps partiel.
Bonne nouvelle : un repos de maternité augmenté pour les indépendantes

Repos de maternité en cas de naissances multiples

En cas de naissances multiples, les indépendantes ont droit à une semaine de congé de maternité supplémentaire, soit de 9 à 13 semaines. A cela s'ajoute le fait que la période pendant laquelle elles peuvent prendre leur repos postnatal facultatif a été élargi : de 21 à 36 semaines.

Un repos de maternité à mi-temps comme indépendante ?

Les indépendantes ont désormais le choix entre un congé de maternité à plein temps ou à mi-temps. Si vous choisissez la formule à mi-temps, les 9 semaines facultatives sont transformées en 18 semaines à mi-temps. Dans ce cas, le montant des indemnités hebdomadaires est divisé par deux. Si vous optez pour un repos à temps plein, vous devez cesser toute activité professionnelle. 

Comment demander vos indemnités de maternité comme indépendante ?

Vous percevez des indemnités de la mutualité pendant votre repos de maternité. Pour ce faire, transmettez à la Mutualité Partena un certificat médical mentionnant la date présumée de l'accouchement et celle de début du repos de maternité. La Mutualité Partena vous adressera ensuite un formulaire de demande de repos de maternité pour indépendantes. Découvrez ici qui vous devez informer de la naissance de votre enfant.


Lisez aussi nos conseils pour vous préparer à l'accouchement.

Article tags:

Autres articles

Coronavirus et grossesse

En tant que femme enceinte, suis-je plus susceptible d'être infectée par le coronavirus ? Et si je le suis, qu'est-ce que cela signifie pour mon bébé ? Dois-je faire particulièrement attention à certaines choses ? Ces questions trottent sans aucun doute dans la tête de nombreuses femmes enceintes, qui, comme tout le monde, lisent et entendent les nouvelles sur le coronavirus. L'Association flamande des gynécologues et obstétriciens a donc répertorié quelques questions et réponses fréquentes.
14 janvier 2020

Enceinte ou envie de l’être ? Dites-le à votre pharmacien !

Vous souhaitez avoir un enfant ? Ou vous êtes déjà enceinte ? Parlez-en avec votre pharmacien. Il pourra vous accompagner et vous donner des conseils personnalisés sur les médicaments. Cette recommandation fait l’objet de la nouvelle campagne de l’Association Pharmaceutique Belge (APB).