Premiers vaccins

Une vaccination adaptée protège votre bébé contre différentes pathologies dangereuses. En outre, elle participe à la protection de l'ensemble de la communauté. Là où un nombre suffisant de bébés sont vaccinés, la maladie contre laquelle le vaccin protège a tendance à disparaître.
Premiers vaccins

Mode d'action d'un vaccin

Un vaccin renferme des microbes « manipulés », soit rendus inoffensifs, qui sont injectés dans l'organisme au travers d'une seringue. Le système immunitaire identifie ces microbes et se met à produire des anticorps en vue de les annihiler.

Et comme notre système immunitaire est doté d'une excellente mémoire, dès qu'il entrera à nouveau en contact avec ce microbe, il produira immédiatement les anticorps nécessaires. Contrairement à ce que certains pensent, un vaccin n'endort donc pas le système immunitaire ; c'est le contraire qui se produit. 

Schéma de vaccination des nourrissons

Le seul vaccin réellement obligatoire est celui contre la polio. Cependant, une série d'autres vaccins sont également vivement conseillés: 

  • À 2 mois

    • Un unique vaccin pour protéger contre 6 maladies: polio, diphtérie, tétanos, coqueluche, hépatite B et haemophilus influenzae de type b. Des rappels sont administrés à 3, 4 et 15 mois.
    • Vaccin contre le pneumocoque, avec des rappels à 4 et 12 mois. 
  • À 12 mois

    • Vaccin ROR: protège contre la rougeole, les oreillons et la rubéole.
  • À 15 mois

    • Méningite: protège contre la méningite de type C.

Bon à savoir :

  • Lorsque votre enfant a 18 mois, vous devez remettre à votre commune une attestation du médecin certifiant que votre tout-petit est vacciné contre la polio.
  • Tous les vaccins préconisés sont gratuits. Demandez au pédiatre qui vaccine votre enfant des informations à propos de la vignette qui permet d'obtenir un vaccin.

Article tags:

Autres articles

Coronavirus et grossesse

En tant que femme enceinte, suis-je plus susceptible d'être infectée par le coronavirus ? Et si je le suis, qu'est-ce que cela signifie pour mon bébé ? Dois-je faire particulièrement attention à certaines choses ? Ces questions trottent sans aucun doute dans la tête de nombreuses femmes enceintes, qui, comme tout le monde, lisent et entendent les nouvelles sur le coronavirus. L'Association flamande des gynécologues et obstétriciens a donc répertorié quelques questions et réponses fréquentes.
14 janvier 2020

Enceinte ou envie de l’être ? Dites-le à votre pharmacien !

Vous souhaitez avoir un enfant ? Ou vous êtes déjà enceinte ? Parlez-en avec votre pharmacien. Il pourra vous accompagner et vous donner des conseils personnalisés sur les médicaments. Cette recommandation fait l’objet de la nouvelle campagne de l’Association Pharmaceutique Belge (APB).