ActuFamille
30 juillet 2018

partagez

La Loi sur les revenus complémentaires : quelles conséquences pour les collaborateurs d’Helpper

Les personnes effectuant de menus travaux pendant leur temps libre, peuvent désormais ajouter jusqu’à 6.000 euros par année calendrier (montant indexé annuellement) à leurs revenus, sans devoir payer d’impôts, ni de cotisations sociales sur ce montant. C’est ce dont dispose la Loi sur les revenus complémentaires.  
 

Pour ce qui concerne les menus travaux, il doit s’agir de travail associatif, de services rendus par un citoyen à un citoyen ou d’activités dans l’économie collaborative, un système dans lequel des services sont rendus par un particulier à des tiers, par le biais d’une plateforme d’économie collaborative, comme Helpper, par exemple.

Quelles sont les conséquences pour les personnes collaborant avec Helpper ? 

Ces personnes conservent une indemnité de 7 euros par heure effectuée. Désormais, ce montant est non-imposable. Auparavant, le montant horaire était de 7,98 euros bruts, ramenés à 7 euros nets après déduction des impôts. En travaillant pour une plateforme d’économie collaborative, comme Helpper en est une, ces personnes peuvent désormais augmenter leurs revenus jusqu’à 6.130 euros non-imposables par an, sans limite mensuelle. 

Et les personnes aidées ? 

Les impôts disparaissent. La personne aidée continue-t-elle à payer 9,80 euros/heure ? Pas du tout ! La philosophie de l’association étant de pouvoir aider autant de personnes que possible, Helpper a choisi de réduire la contribution horaire réclamée aux personnes aidées de 9,80 euros/heure à 9 euros/heure, et ce à compter des prestations fournies depuis le 1er août 2018. Ainsi, les personnes aidées peuvent faire plus souvent appel au soutien de leur aidant, et surtout, le nombre des utilisateurs potentiels s’élargit.  

Et pour les impôts ?

Vous devez mentionner les revenus perçus dans le cadre d’une plateforme d’économie collaborative, comme Helpper, sur votre déclaration d’impôts. La plateforme d’économie communique au terme de l’année le total de vos revenus au SPF Finances, qui contrôle si vos revenus complémentaires pour toute l’année dépassent ou pas le montant de 6.000 euros (montant indexé annuellement).

Attention : le montant déclaré par la plateforme d’économie communique peut être un peu plus élevé que le montant que vous avez effectivement perçu. C’est dû au fait qu’outre votre revenu net, d’éventuels frais administratifs peuvent s’y ajouter. 

Vous trouverez davantage d’informations à ce propos sur ce site.
Vous aimeriez rejoindre Helpper ? Enregistrez-vous ici.
Vous cherchez de l’aide et les services proposés par Helpper vous intéressent ? Cherchez ici une personne susceptible de vous venir en aide.

 

Article tags:

Autres articles

L’aide-ménagère en temps de coronavirus

Eline Roose travaille déjà depuis 4 ans comme aide-ménagère chez Partena Aide à domicile. Après un mois passé chez elle en raison des mesures sanitaires liées au coronavirus, elle a  repris le travail fin avril. Une expérience particulière, dans un nouveau monde corseté par les directives et les mesures de sécurité. Découvrez son récit ici.

Comment relancer les décisions de couples après la ‘pause’ par corona ?

Avant la crise corona, les couples se trouvaient peut-être sur le point de prendre des décisions relatives à leur vie commune. Les jeunes couples venaient d’apprendre à se connaître et se demandent si un avenir à long terme est envisageable pour eux. D’autres couples étaient peut-être en passe d’aller habiter ensemble ou de se séparer, de faire un voyage autour du monde, d’acheter une maison, d’entamer une thérapie de couple, de partir travailler à l’étranger, d’avoir des enfants, de se marier, etc. Nombre de ces choix ont été mis au frigo. Comment les relancer ? 
 
30 avril 2020

Helpper réunit les forces pour une solidarité sûre et efficace

Le lieu de rencontre en ligne Helpper est désormais disponible partout et gratuitement pour les bénévoles pendant la crise du coronavirus. Helpper tient ainsi à soutenir la vague de solidarité en mettant les voisins en contact de manière sûre et efficace. En tant que partenaire, la Mutualité Partena appuie totalement cette initiative.