En toute sécurité à vélo

Les automobilistes doivent faire particulièrement attention aux cyclistes sur la route. L’inverse est bien sûr tout aussi vrai. Malgré les nombreuses campagnes, 8 à 9 % des tués sur la route sont encore des cyclistes.

Les enfants et les jeunes à vélo sont très vulnérables dans la circulation. La sécurité routière leur accorde donc une attention supplémentaire.

Faites en sorte que votre enfant soit bien visible à vélo

Être bien visible, c’est la principale règle de l’usager faible de la route. Évitez les vêtements sombres. Veillez à ce que les phares fonctionnent et à ce que le vélo soit équipé d’assez de réflecteurs. Utilisez des brassards, des vêtements réfléchissants, … tout ce qui permet à votre enfant d’être cool, bien visible et qui est réglementaire dans la circulation est conseillé.

Jamais trop tôt

Il n’est jamais trop tôt pour apprendre à se déplacer à vélo en toute sécurité dans la circulation. Apprenez à vos enfants à tenir compte des erreurs potentielles des automobilistes : l’angle mort, une portière qui s’ouvre, …

Donnez vous-même le bon exemple : accordez la priorité de droite, faites savoir à temps aux autres usagers de la route ce que vous allez faire, p. ex. indiquez avec le bras si vous voulez tourner à gauche ou à droite. Laissez la priorité au tram sur un passage pour piétons sans feu… Votre enfant suivra certainement votre bon exemple.

Pour augmenter un peu la confiance dans la circulation, vous pouvez apprendre à votre enfant à chercher un contact visuel avec le conducteur.

Le casque vélo, plus que cool

Grâce au casque vélo, le risque de blessure à la tête diminue de 85 %. Ce n’est donc pas juste un accessoire cool. C’est vital. Choisissez pour votre enfant un casque vélo à la bonne taille et respectant les prescriptions de sécurité (label d’homologation européen EN 1078).

Cette directive donne aussi le bon exemple. Les parents qui portent eux-mêmes un casque dans la circulation quand ils roulent avec leur enfant encouragent automatiquement leurs enfants à porter aussi un casque.

Vélo-école

Vous en avez déjà entendu parler ? Les enfants vont ensemble à vélo en petits groupes sous la surveillance d’un adulte. Ce serait peut-être une bonne idée d’organiser cela dans votre quartier si ce n’est pas déjà le cas ?

IBSR

Comment transporter au mieux votre enfant à vélo ? Un triporteur ou une remorque est-il/elle une bonne idée ? À partir de quand puis-je emmener mon enfant dans un siège-enfant ? Comment apprendre à mon enfant à rouler le mieux possible à vélo seul ? Comment apprendre le code de la route à mon enfant ? Comment faire en sorte que votre enfant soit bien visible dans la circulation… . Vous trouverez la réponse à toutes ces questions auprès de l’IBSR (Institut Belge pour la Sécurité Routière).

Conseils pour l’automobiliste

  • Adaptez votre vitesse quand vous vous approchez d’un cycliste et restez à une distance d’1 m du cycliste.
  • Soyez prudent quand vous ouvrez votre portière.
  • Regardez bien dans le rétroviseur quand vous tournez à droite. Si nécessaire, regardez vite par-dessus votre épaule.
  • Tenez compte du fait que les enfants ne se sentent parfois pas encore à l’aise dans la circulation et peuvent avoir des réactions inattendues.
  • Vérifiez si tous vos phares fonctionnent bien afin d’être suffisamment visible dans la circulation.
  • Ne soyez pas un obstacle pour les cyclistes et ne vous garez pas sur la piste cyclable.
  • En cas de pluie, faites particulièrement attention car les cyclistes peuvent freiner moins fort et moins vite.

Autres articles

17 juin 2019

11 heures de gaming par semaine chez les jeunes

Les jeunes consacrent en moyenne 11 bonnes heures par semaine aux jeux vidéo : sur leur smartphone, tablette, console ou PC. Cela ne signifie pas qu'ils sont accros au jeu, mais il est néanmoins important de rester vigilant et d’en parler avec eux. Telle est la conclusion d'une enquête menée par les Mutualités Libres auprès de 976 jeunes âgés de 12 à 23 ans.