Comment soutenir votre progéniture pendant les examens ?

Revoilà déjà la période des examens... Pour vos enfants, elle est probablement synonyme de stress. Souvent, cette période s’accompagne de mauvaises habitudes telles qu’une alimentation peu équilibrée, peu de sommeil et de longues périodes sans activité physique. En tant que parent, il peut être pénible de voir ses rejetons peiner en cette lourde période d’examens. C’est pourquoi nous avons fait la liste des meilleurs conseils pour traverser cette épreuve, afin que vous puissiez aider au mieux vos enfants.
Comment soutenir votre progéniture pendant les examens ?
Voici donc quelques conseils pratiques qui vous permettront de faire étudier les élèves du secondaire dans les meilleures conditions possibles.

Conseils

Conseil no 1 : Prévoyez des activités physiques

Pendant la période d’étude des examens, il peut être tentant de rester plusieurs heures d’affilée à assimiler la matière. Si une telle capacité de concentration force l’admiration, de trop longues périodes d’inactivité peuvent causer des douleurs dans la nuque et des problèmes de sommeil. Essayez donc de faire bouger un peu votre enfant toutes les demi-heures et emmenez-le quotidiennement à l’extérieur pour une promenade à pied, à vélo ou une séance de jogging.

Cela permet de réactiver la circulation sanguine et de faire le vide afin que l’étudiant puisse ensuite se remettre au travail avec une énergie toute neuve.

Conseil no 2 : Diminuez le stress lié aux examens

Pour de nombreux jeunes, la période qui précède les examens est source de stress. Votre enfant est fort anxieux ? Ces quelques conseils vous aideront à faire redescendre un peu la pression.

  • Évitez la procrastination et établissez ensemble un schéma de travail : assurez un bon équilibre entre concentration et détente et posez des objectifs réalistes.
  • Prévoyez aussi un peu de temps en réserve pour permettre à votre enfant de rattraper son retard en cas d’imprévu. Vous réduirez ainsi au maximum le stress lié aux examens.
  • L’activité physique est bonne pour le corps, mais aussi pour l’esprit. Bouger plusieurs fois par jour aidera certainement votre enfant à abaisser son niveau de stress.

Conseil no 3 : Brainfood

Une alimentation saine est cruciale en vue d’une concentration optimale. Si votre enfant ne mange pas suffisamment, il peut souffrir d’une carence en minéraux ou en vitamines, elle-même à l’origine de difficultés de concentration. Une bonne préparation des examens passe donc toujours par des repas sains et réguliers. Nous vous proposons de lire ici tout ce que vous devez savoir sur une alimentation équilibrée en période d’étude.

À condition de suivre les conseils prodigués ci-dessus, votre enfant entamera les examens avec beaucoup plus de décontraction. Bonne chance !

Autres articles

15 juin 2021

15 min d'activité physique à la crèche, c'est tout bon pour le développement moteur

L'UGent et la VUB viennent de terminer une étude pilote prometteuse dans les crèches de Partena et OZ. Elle a non seulement montré qu'un quart des enfants âgés de 1 à 3 ans obtenaient des résultats inférieurs aux valeurs de référence en matière de motricité. Mais elle a aussi montré que lorsque le personnel de la crèche exerçait la motricité pendant 15 minutes par jour, les enfants faisaient des progrès rapides, au sens propre comme au sens figuré.  Toutes les parties se rejoignent pour demander que l'on travaille sur la qualité des exercices de motrocité dans me secteur de l'accueil des enfants

Voici comment demander un congé parental

Le temps passe très (trop) vite avec un petit bout à la maison. Il faut donc en profiter au maximum. Vous aimeriez passer plus de temps avec votre/vos enfant(s) ? Le congé parental peut être une option. Mais en quoi consiste-t-il et comment le demander ?