ActuFamille
19 novembre 2017

partagez

3 travailleuses enceintes sur 4 discriminées au travail

Selon une étude de l’Institut pour l'Egalité des femmes et des hommes, 3 travailleuses sur 4 ont été confrontées à au moins une forme de discrimination au travail. Ce constat a conduit au lancement de la campagne ‘Maman reste à bord’.
3 travailleuses enceintes sur 4 discriminées au travail

“Nous sommes heureux de vous annoncer la naissance d'Emma. Au boulot, ils le sont moins”

Les femmes peuvent être discriminées à tous les stades de leur parcours professionnel : du recrutement et de la sélection à la non-prolongation de leur contrat à durée déterminée ou leur licenciement, en passant par leurs conditions d’emploi. Selon une étude de l’Institut pour l'Egalité des femmes et des hommes, 3 travailleuses sur 4 ont été confrontées à au moins une forme de discrimination, préjudice en raison de leur grossesse ou maternité. Quelque 22% des travailleuses enceintes ont même été confrontées à des discriminations directes (harcèlement ou licenciement) et 69% à des discriminations indirectes (par ex. perte d'un bonus suite à l'absence prolongée).

Faire prendre conscience des droits existants

Il faut que ce soit bien clair : toute discrimination fondée sur la grossesse ou la maternité est interdite. Peu de femmes osent malheureusement imposer leurs droits par rapport à leur employeur. La campagne ‘Maman reste à bord’ vise à ce que les femmes enceintes prennent conscience de ces droits, et à les encourager à s'informer, et le cas échéant, à introduire un signalement auprès de l'Institut. 

Article tags:

Autres articles

Coronavirus et grossesse

En tant que femme enceinte, suis-je plus susceptible d'être infectée par le coronavirus ? Et si je le suis, qu'est-ce que cela signifie pour mon bébé ? Dois-je faire particulièrement attention à certaines choses ? Ces questions trottent sans aucun doute dans la tête de nombreuses femmes enceintes, qui, comme tout le monde, lisent et entendent les nouvelles sur le coronavirus. L'Association flamande des gynécologues et obstétriciens a donc répertorié quelques questions et réponses fréquentes.
14 janvier 2020

Enceinte ou envie de l’être ? Dites-le à votre pharmacien !

Vous souhaitez avoir un enfant ? Ou vous êtes déjà enceinte ? Parlez-en avec votre pharmacien. Il pourra vous accompagner et vous donner des conseils personnalisés sur les médicaments. Cette recommandation fait l’objet de la nouvelle campagne de l’Association Pharmaceutique Belge (APB).