ActuAutonomie
12 janvier 2016

partagez

Un expert en TDA/H dans chaque province

Cette année, chaque province de notre pays pourra bénéficier des services d'un expert en TDA/H à temps partiel. Son rôle est d'informer les parents, enseignants et médecins généralistes à propos de ce trouble de l'attention et au sujet de la Ritaline®, le médicament le plus utilisé en cas de TDA/H.

Combler les lacunes

Le trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H) reste entouré de mystère et la Ritaline® suscite encore beaucoup de questionnements. Le fonctionnement de ce médicament n'est pas clair et les médecins ne savent pas toujours quand ils peuvent le prescrire. C'est pourquoi la Ministre de la Santé publique Maggie De Block a fait appel à des experts en TDA/H afin de faire progresser les connaissances en ce domaine. 

Chaque province disposera d'un expert, chargé d'informer les parents et les enseignants, mais aussi les médecins. Il s'agit d'un projet d'un an qui fait partie d'un plan plus vaste, destiné à améliorer les services de santé mentale pour les enfants et les jeunes.

De grandes différences régionales

Les chiffres prouvent qu'il est nécessaire de rationaliser le diagnostic et le traitement du TDA/H. Il existe en effet de grandes différences régionales à ce niveau. Par exemple, en Flandre Occidentale et Orientale, certains médecins prescrivent très souvent de la Ritaline®, alors que c'est moins souvent le cas en Wallonie. Il est important que le médicament soit prescrit de façon raisonnée, en soupesant le pour et le contre.

Autres articles

21 septembre 2018

Le 'prix de l’amour' diminue pour les personnes handicapées

Avez-vous droit, en tant que personne handicapée, à une allocation d'intégration et êtes-vous marié ou cohabitant ? Cette situation est financièrement désavantageuse pour vous, car les revenus de votre partenaire sont également pris en compte dans le calcul de votre allocation. C'est ce qu'on appelle le "prix de l'amour". Heureusement, depuis le 1er août 2018, le montant de l'exemption pour le revenu du partenaire a été augmenté.