ActuAutonomie
21 septembre 2018

partagez

Le 'prix de l’amour' diminue pour les personnes handicapées

Avez-vous droit, en tant que personne handicapée, à une allocation d'intégration et êtes-vous marié ou cohabitant ? Cette situation est financièrement désavantageuse pour vous, car les revenus de votre partenaire sont également pris en compte dans le calcul de votre allocation. C'est ce qu'on appelle le "prix de l'amour". Heureusement, depuis le 1er août 2018, le montant de l'exemption pour le revenu du partenaire a été augmenté.

Des allocations plus élevées

Pour le calcul de votre allocation d'intégration, le SPF Sécurité Sociale tient également compte du revenu de votre partenaire. Pour faire simple : plus votre partenaire gagne d'argent, plus votre revenu d'intégration sera faible. Toutefois, le montant d'exemption pour les revenus du partenaire a été augmenté depuis le 1er août.

Cela signifie concrètement que le SPF Sécurité Sociale ne prendra en compte que les revenus de votre partenaire qui dépassent les 39.289,17 euros par an. Auparavant, cette limite était fixée à 22.450,95 euros. Résultat : certaines personnes handicapées recevront une allocation plus élevée, tandis que d'autres, qui n'avaient pas droit à une telle allocation auparavant, pourront maintenant en bénéficier.

Que devez-vous faire ?

  • Vous avez déjà droit à une allocation d'intégration et vous vivez avec votre partenaire. Vous ne devez rien faire. Le montant de votre allocation est automatiquement adapté aux nouvelles règles.
  • Votre demande avait été refusée, mais vous pensez avoir droit maintenant à une allocation d'intégration. Introduisez une nouvelle demande via MyHandicap, de préférence avant novembre 2018.

Plus d’infos ?

Jetez un coup d'œil sur le site de la DG Personnes handicapées. Ou contactez le Service Social de votre mutualité.

 

Autres articles

21 septembre 2018

Le 'prix de l’amour' diminue pour les personnes handicapées

Avez-vous droit, en tant que personne handicapée, à une allocation d'intégration et êtes-vous marié ou cohabitant ? Cette situation est financièrement désavantageuse pour vous, car les revenus de votre partenaire sont également pris en compte dans le calcul de votre allocation. C'est ce qu'on appelle le "prix de l'amour". Heureusement, depuis le 1er août 2018, le montant de l'exemption pour le revenu du partenaire a été augmenté.