ActuAutonomie
19 janvier 2016

partagez

Davantage de moyens pour les personnes avec un handicap mental et des problèmes psychiques

Près de 5 millions d'euros ont été libérés par la Ministre de la Santé publique, Maggie De Block, pour les personnes souffrant d'handicap mental et de problèmes psychiques. "Les patients présentant ce double diagnostic ne bénéficient souvent pas d'un suivi adéquat. Il est donc grand temps de leur accorder de l'attention", déclare-t-elle.

72 postes supplémentaires

Les moyens supplémentaires sont intégralement concentrés sur les réseaux de soins de santé mentale, tant pour les enfants et les jeunes que pour les adultes :

  • 24 postes à temps plein supplémentaires pour les réseaux d'enfants et de jeunes
  • 48 prestataires de soins supplémentaires pour les réseaux pour adultes

Grâce à ces ressources supplémentaires, les hôpitaux et autres établissements de soins au sein de ces réseaux pourront mieux soigner et accueillir les personnes vulnérables. Les réseaux choisiront eux-mêmes comment utiliser ces nouveaux collaborateurs.

Shauni Vervoort

Il y a un an, l'affaire Shauni Vervoort a démontré la nécessité de ces soins et accueil supplémentaires pour les personnes avec ce double diagnostic. Aucun établissement ne pouvait accueillir cette jeune fille de 19 ans atteinte d'un handicap mental et d'une affection psychique. Son père avait alors entamé une grève de la fin jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée. Grâce à ces 72 postes supplémentaires, Maggie De Block souhaite éviter ce genre de situation à l'avenir.

Autres articles

21 septembre 2018

Le 'prix de l’amour' diminue pour les personnes handicapées

Avez-vous droit, en tant que personne handicapée, à une allocation d'intégration et êtes-vous marié ou cohabitant ? Cette situation est financièrement désavantageuse pour vous, car les revenus de votre partenaire sont également pris en compte dans le calcul de votre allocation. C'est ce qu'on appelle le "prix de l'amour". Heureusement, depuis le 1er août 2018, le montant de l'exemption pour le revenu du partenaire a été augmenté.