Nouvelles

Soigner les blessés graves dans 7 hôpitaux spécialisés

Les ambulances transportent toujours les victimes gravement blessées vers l'hôpital le plus proche, mais celui-ci ne dispose pas toujours de l'équipement et de l'expérience adéquats. Selon le Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE), ces patients devraient être soignés dans maximum 7 "Centres majeurs de traumatologie" spécialisés. 

3.500 victimes réparties dans 145 hôpitaux

L'expertise en matière de soin des traumatismes graves est trop dispersée dans notre pays. En 2015, 3.500 patients sont arrivés dans près de 145 hôpitaux différents. Tous ne possèdent pas l'expérience et l'équipement requis pour leur proposer les soins les plus adéquats. Le KCE plaide pour l'établissement de 4 à 7 centres majeurs de traumatologie qui répondent à des critères stricts. L'équipe de médecins et infirmiers spécialisés présente dans ces hôpitaux devra également fonctionner 7 j/7 et 24h/24.

Une plus grande expertise

De tels centres existent déjà aux Pays-Bas, en Allemagne et en Angleterre. Dans ces pays, le taux de mortalité après un accident grave est d'ailleurs plus bas que chez nous. Ces centres accueillent beaucoup plus de patients gravement atteints et peuvent ainsi acquérir encore plus d'expertise. Chaque centre majeur de traumatologie devrait accueillir et traiter un minimum de 240 blessés graves. Si l’ambulance peut arriver au centre dans les trois quarts d'heure, c'est cette option qui sera privilégiée.

Plus d'infos

Surfez sur le site du KCE !

Catégories associées

En savoir davantage ? Contactez-nous !

Intéressé par nos produits ? En savoir davantage sur nos services ? Posez votre question grâce à notre formulaire de contact. Nos collaborateurs seront heureux de vous aider.

Blog et nouvelles

Vous trouverez sur notre blog Bon pour vous des informations supplémentaires sur tout ce qui concerne la santé. Conseils, actualités du secteur, infos sur nos ateliers et séances d’info.

Guérison plus rapide sans pyjama

Nouvelles 21 mai 2018

Un patient qui ne reste pas en pyjama oublie plus vite qu’il est malade et sort aussi plus rapidement du lit. C’est pourquoi les hôpitaux universitaires de Bruxelles et Louvain stimulent dorénavant leurs patients à abandonner leur pyjama. 

Nous sommes toujours à l'écoute

Choisir la Mutualité Partena, c’est choisir une mutualité indépendante, accessible où et quand cela vous convient ! Nous vous assurons vous et les vôtres de manière optimale, avec le souci de la qualité d’un service personnalisé.


Fermer

Outil de recherche des agences

Vous cherchez l'agence la plus proche ?

Cherchez une agence

MonPartena

En vous connectant, vous pouvez consulter votre dossiers, lire vos courriers sur inbox, …

MonPartena