Nouvelles

Les Belges dans la pauvreté ont un risque de mortalité plus élevé

Riche ou pauvre, notre situation affecte sans aucun doute notre santé. Plus on descend dans l'échelle sociale et plus l’état de santé, qu’il soit physique ou mental, se dégrade. C'est la conclusion d'une étude de l'Agence InterMutualiste (AIM).

Un risque de mortalité accru de 56% 

Les inégalités de santé sur la base du statut socio-économique existent bel et bien. Les pauvres sont davantage susceptibles de souffrir de maladies chroniques et ont plus de risques de tomber en invalidité. Les chiffres de l'AIM montrent qu'en 2016, les Belges les plus pauvres avaient un risque de mortalité de 22% supérieur à celui de la population belge générale. Par rapport aux personnes les plus aisées, il est même de 56% supérieur.

Réduire les inégalités en matière de santé

Comment diminuer ces inégalités de santé ? L’AIM préconise une amélioration de l’accessibilité financière aux soins, mais cette mesure est loin d’être suffisante. Nous devons analyser et remettre en question les conditions générales de vie, le logement, l’accueil de la petite enfance, l’accès à l’emploi, à l’éducation... Les Mutualités Libres prônent elles aussi depuis longtemps l’application de ce principe incluant "La santé dans toutes les politiques".

Plus d’infos

Consultez le site de l’Agence InterMutualiste.

 

Catégories associées

En savoir davantage ? Contactez-nous !

Intéressé par nos produits ? En savoir davantage sur nos services ? Posez votre question grâce à notre formulaire de contact. Nos collaborateurs seront heureux de vous aider.

Blog et nouvelles

Vous trouverez sur notre blog des informations supplémentaires sur tout ce qui concerne la santé, des conseils et les actualités du secteur.

Renforcement du régime de congé d'adoption depuis 2019

Nouvelles 13 août 2019

Depuis le 1er janvier 2019, le droit au congé d'adoption a été considérablement étendu, tant pour les salariés que pour les indépendants. La durée maximale du congé ne dépend plus de l'âge de l'enfant adopté. Chaque parent adoptif a maintenant toujours droit à un congé d'adoption d'une durée maximale de 6 semaines. Voici en bref les changements les plus importants !

Nous sommes toujours à l'écoute

Choisir la Mutualité Partena, c’est choisir une mutualité indépendante, accessible où et quand cela vous convient ! Nous vous assurons vous et les vôtres de manière optimale, avec le souci de la qualité d’un service personnalisé.


Fermer

Outil de recherche des agences

Vous cherchez l'agence la plus proche ?

Cherchez une agence

MonPartena

En vous connectant, vous pouvez consulter votre dossiers, lire vos courriers sur inbox, …

MonPartena