Nouvelles

La Loi sur les revenus complémentaires : quelles conséquences pour les collaborateurs d’Helpper

Les personnes effectuant de menus travaux pendant leur temps libre, peuvent désormais ajouter jusqu’à 6.000 euros par année calendrier (montant indexé annuellement) à leurs revenus, sans devoir payer d’impôts, ni de cotisations sociales sur ce montant. C’est ce dont dispose la Loi sur les revenus complémentaires.  

 

Pour ce qui concerne les menus travaux, il doit s’agir de travail associatif, de services rendus par un citoyen à un citoyen ou d’activités dans l’économie collaborative, un système dans lequel des services sont rendus par un particulier à des tiers, par le biais d’une plateforme d’économie collaborative, comme Helpper, par exemple.

Quelles sont les conséquences pour les personnes collaborant avec Helpper ? 

Ces personnes conservent une indemnité de 7 euros par heure effectuée. Désormais, ce montant est non-imposable. Auparavant, le montant horaire était de 7,98 euros bruts, ramenés à 7 euros nets après déduction des impôts. En travaillant pour une plateforme d’économie collaborative, comme Helpper en est une, ces personnes peuvent désormais augmenter leurs revenus jusqu’à 6.130 euros non-imposables par an, sans limite mensuelle. 

Et les personnes aidées ? 

Les impôts disparaissent. La personne aidée continue-t-elle à payer 9,80 euros/heure ? Pas du tout ! La philosophie de l’association étant de pouvoir aider autant de personnes que possible, Helpper a choisi de réduire la contribution horaire réclamée aux personnes aidées de 9,80 euros/heure à 9 euros/heure, et ce à compter des prestations fournies depuis le 1er août 2018. Ainsi, les personnes aidées peuvent faire plus souvent appel au soutien de leur aidant, et surtout, le nombre des utilisateurs potentiels s’élargit.  

Et pour les impôts ?

Vous devez mentionner les revenus perçus dans le cadre d’une plateforme d’économie collaborative, comme Helpper, sur votre déclaration d’impôts. La plateforme d’économie communique au terme de l’année le total de vos revenus au SPF Finances, qui contrôle si vos revenus complémentaires pour toute l’année dépassent ou pas le montant de 6.000 euros (montant indexé annuellement).

Attention : le montant déclaré par la plateforme d’économie communique peut être un peu plus élevé que le montant que vous avez effectivement perçu. C’est dû au fait qu’outre votre revenu net, d’éventuels frais administratifs peuvent s’y ajouter. 

Vous trouverez davantage d’informations à ce propos sur ce site.
Vous aimeriez rejoindre Helpper ? Enregistrez-vous ici.
Vous cherchez de l’aide et les services proposés par Helpper vous intéressent ? Cherchez ici une personne susceptible de vous venir en aide.

 

Catégories associées

En savoir davantage ? Contactez-nous !

Intéressé par nos produits ? En savoir davantage sur nos services ? Posez votre question grâce à notre formulaire de contact. Nos collaborateurs seront heureux de vous aider.

Blog et nouvelles

Vous trouverez sur notre blog des informations supplémentaires sur tout ce qui concerne la santé, des conseils et les actualités du secteur.

Pas de visite chez le dentiste pendant 3 ans pour 1 personne sur 3 parmi les plus de 70 ans

Nouvelles 17 juillet 2019

Entre 2015 et 2017, 1 personne âgée sur 3 de plus de 70 ans n'est pas allée du tout chez le dentiste. Ce sont surtout les personnes âgées dépendantes qui ne reçoivent pratiquement pas de soins bucco-dentaires (préventifs). Les Mutualités Libres préconisent une politique structurée en matière de soins bucco-dentaires pratiqués dans les centres de soins résidentiels et plaident pour que les hygiénistes dentaires exercent un rôle concret.

1 Belge sur 5 pense que les vaccins ne sont pas fiables

Nouvelles 11 juillet 2019

Parmi les plus mauvais élèves

"Les vaccins sont fiables". 8 % des participants à cette étude sont "fortement en désaccord" avec cette affirmation et 13 % "plutôt en désaccord". 1 Belge sur 5 ne croit donc pas que les vaccins sont fiables, ce qui fait de nous l'un des pays qui remet le plus en question l’innocuité des vaccins. Ce n'est que dans 5 des 144 pays étudiés qu'il y a encore plus de personnes qui doutent de l'innocuité des vaccins. La France est en tête avec 33 %.

Surtout dans les pays riches

A l’échelle mondiale, en moyenne 7 % des participants ont des doutes sur l'innocuité des vaccins. Cette défiance est particulièrement grande dans les pays relativement riches. Les pays qui ont le plus confiance dans la fiabilité des vaccins sont le Bangladesh et l'Égypte (97 % chacun). Au Rwanda, ce sont même 99 % des participants qui croient en leur efficacité.

Plus d’infos

Vérifiez vous-même vos vaccinations

Vous avez des doutes par rapport aux vaccinations que vous avez reçues dans le passé ? Vous pouvez le vérifier vous-même en ligne sur le site des autorités Masante.belgique.be. Si vous n’y trouvez pas les informations recherchées, demandez conseil à votre médecin généraliste, qui vous indiquera si vous avez besoin de vaccinations.

faites-vous rembourser votre vaccin

En tant que membre de la Mutualité Partena, vous bénéficiez pour tous les types de vaccinations, d'un remboursement de 80% des vaccins achetés, jusqu'à concurrence de 25 euros par an

Nous sommes toujours à l'écoute

Choisir la Mutualité Partena, c’est choisir une mutualité indépendante, accessible où et quand cela vous convient ! Nous vous assurons vous et les vôtres de manière optimale, avec le souci de la qualité d’un service personnalisé.


Fermer

Outil de recherche des agences

Vous cherchez l'agence la plus proche ?

Cherchez une agence

MonPartena

En vous connectant, vous pouvez consulter votre dossiers, lire vos courriers sur inbox, …

MonPartena