Nouvelles

Don de sang des homosexuels : seulement après un an sans relations sexuelles

Le projet de loi visant à mettre un terme à l'exclusion à vie du don de sang des homosexuels est désormais fin prêt. Ils pourront à présent donner leur sang dans un cadre sécurisé, mais uniquement après un an sans relations sexuelles. 

Sécurité d'abord

Selon la Ministre de la Santé publique Maggie De Block, l'orientation sexuelle n'a pas d'importance. La priorité, c'est la sécurité du patient qui a besoin d'une transfusion sanguine.  Avoir des relations sexuelles avec un autre homme constitue toujours un comportement à risque, étant donné qu'un homosexuel sur 20 vit avec le VIH. Si l'on considère l'ensemble de la population masculine, cela correspond à 1 homme sur 5.000. C'est pourquoi le projet de loi prévoit une exclusion temporaire de 12 mois. L'Agence Fédérale des Médicaments et Produits de Santé (AFMPS), l'Institut Scientifique de Santé Publique (ISP) et les institutions de transfusion réévalueront les critères d'exclusion temporaire tous les deux ans.  

Quels autres critères ?

Les relations sexuelles entre hommes ne sont pas les seuls comportements à risque. Les relations sexuelles en échange d'argent ou avec un partenaire drogué qui se pique sont également visées. Pour donner du sang, il faut d’abord remplir un questionnaire détaillé. "Il est indispensable que les candidats donneurs répondent de manière honnête et complète à ces questions afin d’assurer la sécurité des transfusions", déclare Mme De Block. 

Plus d'infos ?

Consultez le site de la Ministre de la Santé publique Maggie De Block !


Catégories associées

En savoir davantage ? Contactez-nous !

Intéressé par nos produits ? En savoir davantage sur nos services ? Posez votre question grâce à notre formulaire de contact. Nos collaborateurs seront heureux de vous aider.

Blog et nouvelles

Vous trouverez sur notre blog des informations supplémentaires sur tout ce qui concerne la santé, des conseils et les actualités du secteur.

Plus de conflits et de stress au travail

Nouvelles 19 mai 2019

L'an passé, IDEWE, le plus grand service externe pour la prévention au travail, a reçu 2.789 notifications relatives à des risques psychosociaux. C'est un quart de plus qu'en 2017. Selon IDEWE, les travailleurs se tournent de plus en plus vers leur conseiller en prévention. 

Nous sommes toujours à l'écoute

Choisir la Mutualité Partena, c’est choisir une mutualité indépendante, accessible où et quand cela vous convient ! Nous vous assurons vous et les vôtres de manière optimale, avec le souci de la qualité d’un service personnalisé.


Fermer

Outil de recherche des agences

Vous cherchez l'agence la plus proche ?

Cherchez une agence

MonPartena

En vous connectant, vous pouvez consulter votre dossiers, lire vos courriers sur inbox, …

MonPartena