Nouvelles

Nous sommes de plus en plus nombreux à prendre des antidouleurs addictifs

L’année passée en Belgique, 1 personne sur 10 s'est rendue chez le pharmacien pour ce que l'on appelle un opioïde, un analgésique qui crée une dépendance. Les experts plaident en faveur d'une meilleure information et sensibilisation, tant pour les patients que pour les prestataires de soins.

Le Tramadol en tête

En Belgique, environ une personne sur dix (1,12 million) a pris un opioïde au moins une fois l'an dernier. Et le nombre d'utilisateurs ne cesse d’augmenter depuis des années. Il y a dix ans, seuls 716.508 patients étaient concernés. Le Tramadol est de loin l'antidouleur le plus consommé (plus d'un million de patients), suivi de l'Oxycodone avec plus de 80.000 patients. Cette augmentation comporte des risques, car les opioïdes entraînent des effets secondaires dangereux. Vous pouvez en devenir dépendant et après un certain temps, vous y habituer, de sorte qu’ils n'ont plus l'effet souhaité. 

Sensibiliser pour une utilisation correcte

S'ils sont correctement prescrits et utilisés, les opioïdes peuvent fortement réduire la souffrance du patient. Les experts appellent donc à plus d'information et de sensibilisation au sujet de ces analgésiques addictifs. Une ligne directrice devrait être adressée aux médecins pour assurer la prescription correcte des opioïdes. Les patients aussi devraient être mieux informés des risques et des effets secondaires de ces médicaments.

Source : INAMI

Catégories associées

En savoir davantage ? Contactez-nous !

Intéressé par nos produits ? En savoir davantage sur nos services ? Posez votre question grâce à notre formulaire de contact. Nos collaborateurs seront heureux de vous aider.

Blog et nouvelles

Vous trouverez sur notre blog des informations supplémentaires sur tout ce qui concerne la santé, des conseils et les actualités du secteur.

Médicaments et conduite : un cocktail dangereux

Nouvelles 19 avril 2019

Prendre des médicaments avant de prendre le volant n’est pas sans risque. Beaucoup de médicaments ont en effet une influence néfaste sur la conduite. C’est pourquoi l’Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé (AFMPS) recommande de toujours lire d’abord la notice.

Nous sommes toujours à l'écoute

Choisir la Mutualité Partena, c’est choisir une mutualité indépendante, accessible où et quand cela vous convient ! Nous vous assurons vous et les vôtres de manière optimale, avec le souci de la qualité d’un service personnalisé.


Fermer

Outil de recherche des agences

Vous cherchez l'agence la plus proche ?

Cherchez une agence

MonPartena

En vous connectant, vous pouvez consulter votre dossiers, lire vos courriers sur inbox, …

MonPartena