Nouvelles

Accord en faveur du patient entre les mutualités et les médecins en matière de reconstructions mammaires

La reconstruction mammaire pour des raisons médicales est remboursée par l’assurance obligatoire, mais les patientes doivent souvent payer le prix fort, car certains médecins facturent des suppléments élevés. Un nouvel accord entre les mutualités et les médecins apporte du changement à cette situation.

Suppression des suppléments dans les chambres communes

Chaque année, plus de 2.000 femmes subissent une reconstruction mammaire pour raisons médicales (cancer, risque génétique,…). Cette intervention est remboursée par l'assurance obligatoire, mais les patientes sont souvent obligées de payer cher de leurs poches en raison des suppléments élevés pratiqués par certains médecins. Un nouvel accord en faveur des patientes, conclu entre les mutualités et les médecins, doit remédier à ce problème. Les médecins ne peuvent ainsi plus facturer de suppléments dans les chambres communes ou à deux lits. Les chirurgiens esthétiques doivent aussi respecter le libre choix de la patiente quant au type de chambre et les suppléments d'honoraires sont désormais plafonnés à 100 % dans les chambres individuelles.

Les mutualités assurent le suivi de l'accord

Les mutualités se chargeront de suivre de près les accords convenus. De plus, elles procéderont à une communication claire quant aux hôpitaux n’adhérant pas à l’accord. Dans ces hôpitaux, le risque de facturation de suppléments élevés à charge de la patiente subsiste en effet. C'est pourquoi les mutualités révéleront en toute transparence le nom de ces hôpitaux aux patientes, médecins généralistes et spécialistes.

Plus d'infos

Découvrez le communiqué de presse complet sur le site de l'Agence Intermutualiste (AIM) !



Catégories associées

En savoir davantage ? Contactez-nous !

Intéressé par nos produits ? En savoir davantage sur nos services ? Posez votre question grâce à notre formulaire de contact. Nos collaborateurs seront heureux de vous aider.

Blog et nouvelles

Vous trouverez sur notre blog des informations supplémentaires sur tout ce qui concerne la santé, des conseils et les actualités du secteur.

Pas de visite chez le dentiste pendant 3 ans pour 1 personne sur 3 parmi les plus de 70 ans

Nouvelles 17 juillet 2019

Entre 2015 et 2017, 1 personne âgée sur 3 de plus de 70 ans n'est pas allée du tout chez le dentiste. Ce sont surtout les personnes âgées dépendantes qui ne reçoivent pratiquement pas de soins bucco-dentaires (préventifs). Les Mutualités Libres préconisent une politique structurée en matière de soins bucco-dentaires pratiqués dans les centres de soins résidentiels et plaident pour que les hygiénistes dentaires exercent un rôle concret.

Nous sommes toujours à l'écoute

Choisir la Mutualité Partena, c’est choisir une mutualité indépendante, accessible où et quand cela vous convient ! Nous vous assurons vous et les vôtres de manière optimale, avec le souci de la qualité d’un service personnalisé.


Fermer

Outil de recherche des agences

Vous cherchez l'agence la plus proche ?

Cherchez une agence

MonPartena

En vous connectant, vous pouvez consulter votre dossiers, lire vos courriers sur inbox, …

MonPartena