Nouvelles

95 % de la population mondiale respire de l'air nocif

Près de 7 milliards de personnes respirent de l'air nocif, ce qui représente près de 95 % de la population mondiale. Cette exposition à la pollution entraîne jusqu’à 6,1 millions de décès prématurés chaque année selon le rapport de State of Global Air 2018!

La quatrième cause la plus importante de décès

On parle de pollution de l'air lorsque la concentration en particules fines est supérieure à 10 microgrammes par mètre cube d'air. En Belgique et aux Pays-Bas, nous avions mesuré respectivement 16 et 15 microgrammes en 2016. Cependant, 60 % de la population mondiale connaît une situation bien pire. Ces personnes vivent dans des zones où la concentration en particules fines est supérieure à 35 microgrammes par mètre cube d'air. Les conséquences sont considérables : chaque année, la pollution atmosphérique cause 6,1 millions de décès prématurés dus à des accidents vasculaires cérébraux, des crises cardiaques, des cancers du poumon et des maladies pulmonaires chroniques. Cela en fait la quatrième cause la plus importante de décès.

Pollution intérieure

En 2016, 2,5 milliards de personnes ont également été touchées par la pollution de l'air intérieur, en raison de la combustion de bois, charbon de bois, produits du charbon, etc. pour la cuisson et le chauffage des maisons. La plupart de ces personnes sont originaires de pays à revenu faible ou moyen en Asie et en Afrique. Parmi les décès causés par la pollution de l'air en Inde et en Chine, respectivement 1 sur 4 et 1 sur 5 sont dus à ce type de pollution.

Plus d’infos?

Consultez le site de State of Global Air.

Catégories associées

En savoir davantage ? Contactez-nous !

Intéressé par nos produits ? En savoir davantage sur nos services ? Posez votre question grâce à notre formulaire de contact. Nos collaborateurs seront heureux de vous aider.

Blog et nouvelles

Vous trouverez sur notre blog des informations supplémentaires sur tout ce qui concerne la santé, des conseils et les actualités du secteur.

Médicaments et conduite : un cocktail dangereux

Nouvelles 19 avril 2019

Prendre des médicaments avant de prendre le volant n’est pas sans risque. Beaucoup de médicaments ont en effet une influence néfaste sur la conduite. C’est pourquoi l’Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé (AFMPS) recommande de toujours lire d’abord la notice.

1 jeune sur 2 se sent esclave de son smartphone

Nouvelles 7 décembre 2018

Les jeunes ne peuvent pas se passer de leur smartphone. Au point que la moitié d'entre eux estiment en être esclaves. En même temps, les ados voient leur smartphone comme un gisement d'avantages qu'ils utilisent à l'école, chez eux, entre amis, ... C'est ce que révèle une enquête des Mutualités Libres auprès de 976 jeunes de 12 à 23 ans, interrogés sur leur bien-être numérique.

Nous sommes toujours à l'écoute

Choisir la Mutualité Partena, c’est choisir une mutualité indépendante, accessible où et quand cela vous convient ! Nous vous assurons vous et les vôtres de manière optimale, avec le souci de la qualité d’un service personnalisé.


Fermer

Outil de recherche des agences

Vous cherchez l'agence la plus proche ?

Cherchez une agence

MonPartena

En vous connectant, vous pouvez consulter votre dossiers, lire vos courriers sur inbox, …

MonPartena