Conseils

Manger moins de viande rouge : comment vous y prendre

Les Journées sans Viande connaissent de plus en plus de succès. Une bonne nouvelle en soi, parce que l’excès de viande rouge est non seulement néfaste pour l’environnement, mais aussi pour la santé. Devez-vous pour autant rayer côtes de veau, couronnes d'agneau et saucisses de votre menu ? Sûrement pas mais évitez les abus.

Par ‘viande rouge’, on entend la viande de bœuf, le veau, l’agneau et le porc, mais aussi d’autres espèces animales, comme le gibier La volaille (poulet, dinde, faisan,…) n’en fait donc PAS partie ! Beaucoup de garnitures pour la tartine tombent aussi sous le vocable des ‘viandes rouges’, comme les charcuteries et viandes préparées : jambon, lard, salami, saucisse, haché préparé,… Il s’agit de viande fumée ou salée ou à laquelle des conservateurs ont été ajoutés.

Pas plus de 500 grammes par semaine

De plus en plus d’études arrivent à la même conclusion : l’excès de viande rouge augmente les risques de cancer du côlon. Parmi les coupables, on pointe les quantités de graisses saturées et de fer héminique, l’ajout de nitrite et de sel aux charcuteries, les substances cancérogènes dans la viande brûlée,… Aussi, selon le Conseil Supérieur de la Santé (CSS), il est conseillé de ne pas consommer plus de 500 grammes de viande rouge par semaine. Le CSS recommande aussi d’éviter au maximum les charcuteries à base de viande rouge. Adopter ces recommandations permettrait de diminuer le nombre de cancers du côlon de 10 à 20 %.

Variez votre menu

Carnivore pur et dur ? N’ayez crainte, vous pouvez manger de temps en temps de la viande rouge la conscience tranquille. Mais privilégiez la volaille, le poisson et les œufs et optez le plus souvent possible pour des viandes maigres plutôt que des viandes grasses.

Pourquoi ne pas aussi remplacer la viande par une alternative végétale une ou plusieurs fois par semaine ? Participez par exemple au jeudi ‘végétarien’. Des rouleaux de printemps aux aubergines farcies en passant par les pennes aux champignons des bois et épinards : le site www.jeudiveggie.be vous propose une multitude de recettes vous permettant de varier vos menus. Inscrivez-vous à la newsletter du Jeudi Veggie afin de recevoir, chaque jeudi, une délicieuse recette et de chouettes astuces dans votre boîte e-mail. Vous trouverez aussi de précieuses informations dans notre brochure ‘L'ABC d'une alimentation saine !’.

Substituts de viande : faites le bon choix

Vous optez pour un substitut de viande ? Choisissez des produits comportant suffisamment de protéines, de fer et de vitamine B12. Ce sont les nutriments essentiels contenus dans la viande. Vous les retrouvez également dans les produits céréaliers, les légumineuses (pois chiches, haricots, lentilles,…), les graines et noix, les produits à base de soja (tofu, tempeh), le seitan, le quorn, les légumes vert foncé comme les épinards, etc. L’idéal est de combiner plusieurs de ces produits végétaux. Vous pouvez également les associer à des produits laitiers ou des œufs. Faites bien attention à la teneur en sel et en graisses de ces produits, qui peut parfois être élevée.

Optez pour une autre garniture de sandwich

Vous mettez tous les jours du salami, de la salade de viande ou du pâté de campagne sur vos tartines ? Pour changer, choisissez des garnitures sans viande (rouge). Vous avez l’embarras du choix. Choisissez une salade ou une soupe, des garnitures végétariennes (houmous, tapenade d’olives,…) ou à base de poisson ou de fruits de mer (de préférence sans ajout de mayonnaise). Le fromage maigre et les œufs à la coque ou sur le plat (max. 3 par semaine) constituent aussi de bonnes alternatives.

Besoin d'inspiration pour votre menu idéal sur une semaine ?

Voici quelques règles de base poir vous constituer un menu hebdomadaire équilibré :

  • du poisson 1 à 2 fois par semaine
  • de la viande maigre au plus 3 fois par semaine (veau, poitrine de dinde, cuisse de dinde, filet de porc, …).
  • de la viande semi-grasse au plus 2 fois par semaine : haché de veau gras, dinde, poulet (avec ou sans peau), lapin, agneau maigre, foie, entrecôte, entrecôte de bœuf, carbonnades de porc, côtelette de porc)
  • de la viande grasse maximum 1 fois par semaine (haché de porc, agneau gras, lard petit-déjeuner, langue de bœuf, bœuf gras, gigot de mouton, poule à bouillir, lard, langue de porc, porc gras, saucisse)
  • idéalement, au moins 1 fois par semaine, remplacer la viande par un produit végétal de substitution (à base de soja, de quorn ou de seitan, de légumineuses, de graines et de noix, …)

Avec nos remerciements à Anke van den Brand, collaboratrice auprès du Vlaams Instituut Gezond Leven pour sa précieuse collaboration.

Rood vlees eten

Catégories associées

En savoir davantage ? Contactez-nous !

Intéressé par nos produits ? En savoir davantage sur nos services ? Posez votre question grâce à notre formulaire de contact. Nos collaborateurs seront heureux de vous aider.

Blog et nouvelles

Vous trouverez sur notre blog Bon pour vous des informations supplémentaires sur tout ce qui concerne la santé. Conseils, actualités du secteur, infos sur nos ateliers et séances d’info.

Suppléments alimentaires, remèdes miracles … ou pas ?

Suppléments alimentaires, remèdes miracles … ou pas ?

Blog 5 décembre 2018

Il fait noir de plus en plus tôt, les températures baissent et vous vous sentez nettement moins énergique qu'au cours de ce long et bel été. N’est-il pas grand temps de prendre un complément alimentaire pour augmenter votre résistance... ou pas ? Nous avons posé la question à Michaël Sels, chef du département Diététique de l'hôpital universitaire d'Anvers (UZA).

Manger sainement : faites confiance aux conseils d'un diététicien

Manger sainement : faites confiance aux conseils d'un diététicien

Blog 22 mars 2018

De nos jours, on entend et on lit beaucoup de choses sur ce que devrait être une alimentation saine, mais toutes ces informations sont loin d'être correctes. Un diététicien peut vous aider à séparer le bon grain de l'ivraie. Il vous donne des conseils sur mesure et vous aidera à manger sainement. Et à en croire les chiffres de la dernière Enquête nationale sur la consommation alimentaire, c'est plus que nécessaire, tant il apparaît qu'en moyenne, notre consommation alimentaire et en boissons est beaucoup trop déséquilibrée.

Nous sommes toujours à l'écoute

Choisir la Mutualité Partena, c’est choisir une mutualité indépendante, accessible où et quand cela vous convient ! Nous vous assurons vous et les vôtres de manière optimale, avec le souci de la qualité d’un service personnalisé.


Fermer

Outil de recherche des agences

Vous cherchez l'agence la plus proche ?

Cherchez une agence

MonPartena

En vous connectant, vous pouvez consulter votre dossiers, lire vos courriers sur inbox, …

MonPartena