Conseils

En mars, tous ensemble contre le cancer du côlon

Mars est le mois international contre le cancer du côlon. Chaque année, 5.000 personnes sont touchées en Belgique, et en Région flamande, 1.700 personnes perdent le combat contre la maladie. La Fondation contre le Cancer et de nombreuses autres organisations unissent leurs efforts et lancent une campagne de sensibilisation.

Le cancer du côlon exige 5 vies chaque jour 

Chaque jour en région flamande, 5 familles perdent un être aimé, emporté par le cancer du côlon. La maladie figure dans le trio de tête des 3 cancers les plus répandus chez les hommes et chez les femmes. Le risque est le plus élevé chez les personnes de plus de 50 ans. Mais plus tôt la tumeur est découverte et plus grandes sont les chances de guérison. 

Comment apparaît le cancer du côlon ?

Le cancer du côlon n'apparaît pas en un jour, mais résulte d'un long processus. C'est d'abord un polype, une petite grosseur sur la paroi du gros intestin. La plupart des polypes sont bénins, vce qui signifie qu'il ne s'agit pas d'un cancer. En revanche, d'autres polypes sont malins et dégénèrent en cancer. 

Comment reconnaître le cancer du côlon ?

Il existe quelques signaux d'alarme, mais qui ne désignent pas toujours un cancer du côlon. En cas de suspicion d'un cancer du côlon, consultez votre médecin généraliste, qui vous aiguillera vers le spécialiste le plus indiqué. Quelques symptômes : 
  • Douleurs abdominales persistantes
  • Présence de sang dans les selles
  • Modification persistante dans les habitudes d'élimination 
  • Anémie avec déficit en fer 

Comment prévenir le cancer du côlon ?

Le slogan de la campagne de sensibilisation au dépistage de masse du cancer du côlon vous invite à vous faire tester : ‘Le test des selles. Nous le faisons. Que faites-vous de votre côté ?’ Les hommes et les femmes de 56 à 74 ans sont invités à effectuer tous les 2 ans un test des selles gratuit. Le courrier contient une lettre explicative, un formulaire de participation, un dépliant et un kit de prélèvement avec son mode d'emploi. 

Ce test des selles gratuit permet de détecter des traces de sang invisibles dans les selles. Si les résultats ne sont pas probants, il n'est pas pour autant forcément question de cancer. Votre médecin généraliste vous aiguillera vers un spécialiste pour effectuer des examens complémentaires.

Pourquoi un test des selles ?

Le cancer du côlon se développe sans éveiller les soupçons. Ainsi, 35% des personnes chez qui un cancer du côlon est détecté disparaissent dans les 5 ans suivant le diagnostic. Un dépistage précoce du cancer du côlon a pour principal avantage d'augmenter considérablement les chances de guérison.

 

 
Darmkanker stoelgangtest

Catégories associées

En savoir davantage ? Contactez-nous !

Intéressé par nos produits ? En savoir davantage sur nos services ? Posez votre question grâce à notre formulaire de contact. Nos collaborateurs seront heureux de vous aider.

Blog et nouvelles

Vous trouverez sur notre blog des informations supplémentaires sur tout ce qui concerne la santé, des conseils et les actualités du secteur.

Vous avez repéré une tache suspecte sur votre peau ? Cela vaut la peine d’y regarder de plus près.

Vous avez repéré une tache suspecte sur votre peau ? Cela vaut la peine d’y regarder de plus près.

Blog 11 juin 2019

Profiter du soleil ? Bien sûr ! Les journées ensoleillées n’ont pas seulement un effet positif sur le moral et sur votre niveau d’énergie, mais elles vous permettent aussi de renforcer vos réserves de vitamine D. Profiter des bienfaits du soleil, il faut le faire avec modération : donc avec modération et en vous protégeant bien. Saviez-vous que chaque année, non moins de 2.200 personnes en Belgique sont confrontées à un mélanome, une forme très agressive de cancer de la peau ? Surveillez donc régulièrement votre peau, et faites attention aux taches suspectes...

Pourquoi la vaccination est toujours aussi importante

Pourquoi la vaccination est toujours aussi importante

Blog 9 avril 2019

Pendant les 18 premières années de notre vie, nous recevons des vaccinations contre non moins de12 maladies différentes. Nous sommes ainsi vaccinés contre la diphtérie, la coqueluche, le tétanos, la polio, la rougeole, la rubéole, l'hépatite B, etc. Et malgré cela, il n'y a qu'une seule vaccination obligatoire, celle contre la paralysie spinale infantile ou poliomyélite. Mais cela ne s'arrête pas là : à l'âge adulte, certaines vaccinations peuvent être essentielles.

Nous sommes toujours à l'écoute

Choisir la Mutualité Partena, c’est choisir une mutualité indépendante, accessible où et quand cela vous convient ! Nous vous assurons vous et les vôtres de manière optimale, avec le souci de la qualité d’un service personnalisé.


Fermer

Outil de recherche des agences

Vous cherchez l'agence la plus proche ?

Cherchez une agence

MonPartena

En vous connectant, vous pouvez consulter votre dossiers, lire vos courriers sur inbox, …

MonPartena