Nouvelles

Nécessité d’une politique de prévention ambitieuse contre les maladies chroniques

Maladies cardiovasculaires, cancer, maladies respiratoires et diabète : la facture de ces quatre maladies chroniques s'élève à près de 500 milliards d'euros dans l'Union européenne. Et d'ici 2050, ces coûts augmenteront encore de 84 % si nous ne faisons rien. L’UGent et l’Itinera Institute préconisent une politique de prévention ambitieuse pour inverser la tendance.

Des coûts en hausse

500 milliards d'euros, soit 35 % des dépenses totales consacrées aux soins de santé dans l'UE, tel est le coût des quatre maladies chroniques principales:

  1. maladies cardiovasculaires,
  2. cancer,
  3. problèmes respiratoires et
  4. diabète. 

Par ailleurs, si aucun changement de politique n’est effectué, ce montant augmentera de 38 % d'ici 2030 et de 84 % d'ici 2050. Voilà les conclusions des chercheurs Johan Albrecht (Itinera et UGent) et Désirée Vandenberghe (UGent) dans leur nouvelle étude. 

Encore et toujours la prévention !

La seule manière de contrebalancer ces coûts croissants est de mener une politique de prévention ambitieuse. Toutefois, à l'heure actuelle, seuls 2 à 3 % du budget pour les soins de santé sont consacrés à la prévention. Une politique de prévention plus ferme met l'accent sur l'interdiction de fumer, la prévention de l'obésité, une alimentation saine, un mode de vie actif avec suffisamment d'exercice quotidien et une consommation limitée d'alcool. Une telle politique a le potentiel de prévenir la moitié des maladies chroniques.

Catégories associées

En savoir davantage ? Contactez-nous !

Intéressé par nos produits ? En savoir davantage sur nos services ? Posez votre question grâce à notre formulaire de contact. Nos collaborateurs seront heureux de vous aider.

Blog et nouvelles

Vous trouverez sur notre blog Bon pour vous des informations supplémentaires sur tout ce qui concerne la santé. Conseils, actualités du secteur, infos sur nos ateliers et séances d’info.

Pollution de l’air : les 25-64 ans vulnérables aussi

Nouvelles 20 août 2018

L’exposition à la pollution de l’air augmente le risque de mortalité cardiovasculaire et respiratoire. Et pas seulement pour les plus de 65 ans. Les 25-64 ans sont également vulnérables, surtout après une augmentation des concentrations d’ozone. Sciensano appelle donc chacun à modifier son comportement pendant les pics d’ozone ou de smog.

Nous sommes toujours à l'écoute

Choisir la Mutualité Partena, c’est choisir une mutualité indépendante, accessible où et quand cela vous convient ! Nous vous assurons vous et les vôtres de manière optimale, avec le souci de la qualité d’un service personnalisé.


Fermer

Outil de recherche des agences

Vous cherchez l'agence la plus proche ?

Cherchez une agence

MonPartena

En vous connectant, vous pouvez consulter votre dossiers, lire vos courriers sur inbox, …

MonPartena