Nouvelles

Les maladies cardiovasculaires: principale cause de décès

Le nombre de décès suite à une maladie cardiovasculaire avait diminué en 2013, mais les affections cardiovasculaires restent toutefois toujours la principale cause de décès en Belgique. Le cancer occupe la deuxième place. C’est ce que révèlent les derniers chiffres du SPF Economie.

En 2013, 109.295 personnes sont décédées dans notre pays. Ce nombre reste stable par rapport à 2012. Le nombre de décès suite à des maladies cardiovasculaires a encore diminué et représente aujourd’hui 28,6 % de tous les décès. En 1998, ce chiffre s’élevait encore à 36 %. Malgré cette diminution progressive, les affections cardiovasculaires restent toujours la principale cause de décès dans notre pays et le cancer occupe toujours la deuxième place. Chez les hommes, le cancer est même la principale cause de décès avec 29,7 %. Les tumeurs malignes de l’appareil respiratoire représentent la forme la plus fréquente de cancer.

Plus de décès dus à la grippe

Encore quelques constatations marquantes du rapport : 147 Belges sont décédés de la grippe en 2013, contre 54 en 2011 et même 27 en 2010. C’est une augmentation remarquable. Le nombre de décès dus à des accidents de la route a également diminué. Depuis 1998, le nombre de victimes d’accidents de la route a même diminué de moitié : de 1,5 % en 1998 à 0,7 % en 2013. Le nombre de suicides diminue également avec moins de 2.000 cas (1,7 % de l’ensemble).

Consultez le site du SPF Economie !
 

Catégories associées

En savoir davantage ? Contactez-nous !

Intéressé par nos produits ? En savoir davantage sur nos services ? Posez votre question grâce à notre formulaire de contact. Nos collaborateurs seront heureux de vous aider.

Blog et nouvelles

Vous trouverez sur notre blog Bon pour vous des informations supplémentaires sur tout ce qui concerne la santé. Conseils, actualités du secteur, infos sur nos ateliers et séances d’info.

Quand les indemnités sont-elles payées en 2017 ?

Nouvelles 27 janvier 2017

Si votre incapacité de travail est reconnue,vos revenus professionnels perdus sont remplacés par des indemnités d'incapacité de travail payées par la mutualité. Ceci vaut aussi pendant la période de congé de maternité. Si votre incapacité de travail dure plus d'1 an, vous passerez au statut d'invalide et percevrez des indemnités d'invalidité.

Nous sommes toujours à l'écoute

Choisir la Mutualité Partena, c’est choisir une mutualité indépendante, accessible où et quand cela vous convient ! Nous vous assurons vous et les vôtres de manière optimale, avec le souci de la qualité d’un service personnalisé.


Fermer

Outil de recherche des agences

Vous cherchez l'agence la plus proche ?

Cherchez une agence

Guichet on-line

En vous connectant, vous pouvez consulter votre dossiers, lire vos courriers sur e-Box, …

Guichet on-line