Nouvelles

Les autorités investissent dans les applications de santé

Détecter des troubles du rythme cardiaque avec un smartphone, enregistrer les contractions au moyen d’un capteur sur le ventre,… : les applications digitales feront bientôt partie intégrante de nos soins de santé. C'est pourquoi la ministre de la Santé publique, Maggie De Block, investit 3,25 millions d'euros dans les applications de santé.

Docteur Smartphone…

Les applications de santé se multiplient à vue d'œil. Elles occuperont sans aucun doute une place importante à l'avenir au sein de nos soins de santé. Quelles applications sont valables ou non ? Quid de la réglementation, du cadre légal et de l'indemnisation des prestataires de soins qui assurent le suivi ? Ces aspects font actuellement défaut et quelques projets pilotes doivent changer la donne. La ministre de la Santé publique, Maggie De Block, investit 3,25 millions d'euros dans des tests avec des applications pour vérifier comment nous devons adapter nos soins de santé à ces applications digitales.

Introduction de projets cet été

Les prestataires de soins pourront introduire un projet d'essai cet été. Les tests pourront ainsi encore commencer fin de cette année ou au plus tard début 2017. Les projets tests doivent concerner l'un des cinq domaines suivants : soins du diabète, soins de santé mentale, soins aigus de l'AVC, soins cardiovasculaires et soins aux patients atteints de douleur chronique. 

Plus d'infos

Surfez sur le site d’e-santé.


 

Catégories associées

En savoir davantage ? Contactez-nous !

Intéressé par nos produits ? En savoir davantage sur nos services ? Posez votre question grâce à notre formulaire de contact. Nos collaborateurs seront heureux de vous aider.

Blog et nouvelles

Vous trouverez sur notre blog Bon pour vous des informations supplémentaires sur tout ce qui concerne la santé. Conseils, actualités du secteur, infos sur nos ateliers et séances d’info.

Même l’antidouleur le plus sûr peut être dangereux

Nouvelles 25 mai 2018

Une jeune femme originaire de Gand a ingéré quotidiennement 7 à 8 antidouleurs d’1 gramme pendant 2 semaines pour lutter contre une rage de dents intense. Conséquence : une transplantation hépatique. Les médecins demandent aux pharmaciens de bien informer leurs clients sur un usage correct du paracétamol (Dafalgan et Perdolan). 

Guérison plus rapide sans pyjama

Nouvelles 21 mai 2018

Un patient qui ne reste pas en pyjama oublie plus vite qu’il est malade et sort aussi plus rapidement du lit. C’est pourquoi les hôpitaux universitaires de Bruxelles et Louvain stimulent dorénavant leurs patients à abandonner leur pyjama. 

45 personnes en insuffisance cardiaque chaque jour

Nouvelles 19 mai 2018

Chaque année, 16.500 Belges apprennent qu’ils souffrent d’une insuffisance cardiaque, soit un peu plus de 45 par jour. La sensibilisation est vraiment nécessaire. C’est pourquoi 24 hôpitaux organisent toute une série d’activités liées à la prévention, au dépistage précoce et au traitement de cette maladie, et ce jusqu’au 12 mai. 

Nous sommes toujours à l'écoute

Choisir la Mutualité Partena, c’est choisir une mutualité indépendante, accessible où et quand cela vous convient ! Nous vous assurons vous et les vôtres de manière optimale, avec le souci de la qualité d’un service personnalisé.


Fermer

Outil de recherche des agences

Vous cherchez l'agence la plus proche ?

Cherchez une agence

Guichet on-line

En vous connectant, vous pouvez consulter votre dossiers, lire vos courriers sur e-Box, …

Guichet on-line